En ce moment

Il réduit 60% des salaires de son personnel et ne recrute que dans son village

Le directeur général du laboratoire national des travaux publics a atteint un summum de mainmise et d’irrespect à son personnel. Selon une plainte déposée par le syndicat de son personnel au ministère de l’économie, Abdallah Ali a réduit 60% des salaires se son personnel.

« Pourquoi le directeur a décidé de réduire les salaires de son personnel Or que le gouvernement ne l’a jamais demandé », s’interroge le syndicat.
Sur cette même lettre, il dénonce également une transformation de cette institution en une société villageoise. Selon les auteurs de cette plainte, le directeur a profité une subvention mensuelle pour recruter 74 agents dont 60% des recrus sont originaires de sa ville et 40 % pour tous les comoriens.

La Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*