Îles Glorieuses – Des pêcheurs comoriens cernés par les forces françaises

sauvetageVenus dans l’archipel des îles Glorieuses pour s’adonner à la pèches, des pêcheurs malgaches et comoriens, se sont heurtés aux forces françaises.

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

Des pêcheurs, comoriens et malgaches ont été arrêtés étaient environ une trentaine, comme l’indique le journal L’Express de Madagascar aujourd’hui. Les pêcheurs se sont fait cueillir dans le cadre d’une opération de la police de la pêche, diligentée par le parquet du tribunal de Saint-Denis à la Réunion.

Les Forces armées de la zone sud de l’océan Indien agissaient en concertation avec les Centres régionaux opérationnels de surveillance et de sauvetage ainsi que de la collectivité des Terres australes antarctiques françaises. Le groupe de pêcheurs s’est fait arrêter sur l’île de Lys, un atoll de corail et d’accumulation de sable où ils ont dressé deux campements.

Trois tonnes de poissons et d’holothuries ont été saisies, ainsi qu’un arsenal de pêche constitué de 45 lignes et une trentaine d’hameçons. Les pêcheurs ont été relâchés après avoir été signifiés de prendre le large.

Classé parmi les îles Éparses françaises la zone nord du canal du Mozambique, les iles Glorieuses s’étalent sur une superficie de 7 kilomètres carrés. Elles sont situées entre l’archipel des Comores et Antsiranana (nord de Madagascar).

L’archipel des Glorieuses est composé de deux îles sablonneuses entourées par une barrière de corail d’où émergent plusieurs récifs coralliens.

Placées sous la gestion de la collectivité des Terres australes antarctiques françaises comme les autres îles éparses, il a un statut de parc naturel marin. Sanctuaire de biodiversité, notamment des oiseaux marins qui s’y réfugient, l’archipel des Glorieuses est une zone protégée.

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*