Immigration clandestine : 17 personnes dont 5 Comoriens arrêtés à Sfax

Les unités de la garde nationale de Jbeniana (Gouvernorat de Sfax) sont parvenues vendredi à l’aube à arrêter 17 personnes âgées de 21 à 41 ans dont cinq Comoriens (quatre femmes et un homme), et des Tunisiens de Kairouan, Médenine, Tataouine, et Mahdia. Elles ont été appréhendées dans une maison désaffectée dans la région de Hazg à Jbeniana et ont reconnu leur intention de franchir illégalement les frontières maritimes, à destination d’un pays européen, à partir des côtes de Sidi Mesra de la même région. 

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus


Dans un communiqué paru hier soir, le ministère de l’Intérieur indique qu’une femme enceinte des Îles Comores figurait parmi ce groupe, elle a eu des contractions au moment de l’arrestation, et a été transférée par les unités de la garde nationale au service obstétrique du CHU Hédi Chaker de Sfax, où elle devait accoucher.  

Un Tunisien de 41 ans, objet d’une procédure frontalière, et recherché auparavant pour appartenance à une organisation terroriste, était également parmi le groupe.De l’argent en devise a été retrouvé en leur possession, comme ils ont avoué avoir livré des sommes d’argent variables aux organisateurs de l’opération. 

Le groupe a été confié, sur ordre du parquet, à la brigade des renseignements maritimes de la garde nationale de Sfax pour être interrogé. Une affaire judiciaire sera diligentée à son sujet.


Gnet

2 commentaires sur Immigration clandestine : 17 personnes dont 5 Comoriens arrêtés à Sfax

  1. Le cadeau de noël à ce future nouveau né , faute de n’ avoir pas pu arriver au bon port cad en France , le bébé aura la nationalité Tunisienne . Comme d’ habitude les Comoriens se vanteront un jour , d’ un comorien President de la Tunisie . Si est seulement si ce bébé innocent qui ne demande qu’ on assure ses besoins élémentaires de la vie , de l’ amour et de la protection des parents, ne soit pas abandonner par ses parents Comoriens . il a besoin d’ être bien éduquer enfin de ne pas sombrer dans la délinquance . .
    Félicitation de leur future progéniture et courage à la famille.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*