« Iyo yirémoi » vers la censure aux Comores

Face au mutisme du muftorat, les grands Foundis se sont réunis hier matin à l’hôtel Retaj pour protester contre la diffusion de la chanson « Iyo yirémoi » dans les stations Comoriennes. Cette chanson qui vient de Mayotte et qui serait chanté par des Grands Comoriens consiste à dénigrer les femmes en les accusant de tous les maux et de toutes les perversités. Selon le député et par railleur prédicateur religieux, Ali Hadji, « dans ce pays où nous accordons la plus grande importance à nos femmes, on ne peut pas accepter que des jeunes viennent mettre à mal tous ces acquis en chantant des insanités pareilles ». Cette chanson d’Ali Combo connait un succès surprenant aux Comores au point que lors des victoires des cœlacanthes, les supporteurs reprenaient en chœur ce tube. Il faut noter également que des filles ou même des maris n’hésitent pas à en venir aux mains contre des jeunes qui s’hasardent à lancer le slogan « Iyo yiremoi » à leurs femmes.

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*