Jandza ce village oublié et son bachelier !

Jandza (Ndzuwani) est une localité très pauvre : située dans la région de Nioumakélé, derrière Adda Daoueni. Cette localité se caractérise par une habitation majoritairement en terre battue ou en tôle, d’une mosquée non achevée) et d’une école située à plus de 800 m dans le village voisin de Banda la Jandza.
 
Jandza dépourvu de tout (12, 7 % de la population dispose de l’électricité, 98.7% de la population vivent dans des maisons en terre battue et en tôle…), vient d’avoir son premier  bachelier vivant au village : Il s’agit de Monsieur Aliasse Hussein Houmadi, 21 ans. Sa mère très malade a bénéficié des fonds du programme de transfert monétaire au profit des populations les plus vulnérables financés par l’UNICEF et mis en œuvre par la Direction Nationale de la Solidarité.
 
Jandza, Outsa, autre village isolé du Nioumakélé qui bénéficie de ce programme ont besoin de l’assistance de l’Etat pour lutter contre la pauvreté et la vulnérabilité. Ce sont des villages oublies par la République qui vivent dans la grande précarité.  Ils  nécessitent  une attention particulière du Gouvernement et des partenaires techniques et financiers du pays. Le bachelier de Jandza dot être soutenu par l’Etat et bénéficier d’une bourse d’étude pour qu’il sert d’exemple aux autres élèves de la région. En réalité, ce sont ces élèves qui doivent réellement bénéficier des bourses d’étude.  

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

Comores droit 

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*