En ce moment

Je voudrais ainsi, en ma qualité de Chef Suprême des Armées, saisir cette opportunité, pour remercier le Chef d’Etat Major

Discours d’Azali Assoumani, à l’occasion, de la cérémonie de clôture de deux stages en « Gestion démocratique des foules et protection des Hautes personnalités »..

-Itsoundzou,12 février 2020-

Honorable assistance,

Mes chers frères d’armes, en particulier nos frères malgaches, c’est un plaisir de vous accueillir,

C’est toujours avec émotion particulière que je participe aux événements des forces de sécurité de notre pays.

C’est donc avec grand plaisir que j’ai tenu à être présent à la clôture des deux stages en gestion Démocratique des Foules et en protection Rapprochée des Hautes personnalités, dispensés par les techniciens de la Gendarmerie malgache.

A cette occasion, je voudrais tout d’abord souhaiter une chaleureuse bienvenue aux instructeurs malgaches et leur dire qu’ils sont ici chez eux et que nous les accueillons en frères et voisins. Chers frères, vous êtes ici chez vous.

Sur la base des rapports qui me sont parvenus, je tiens à saluer la compétence, le professionnalisme, le sens aigu du travail bien fait et le comportement exemplaire dont vous avez su faire preuve dans l’accomplissement de votre mission.

Merci d’avoir si bien représenté votre pays,

Madagascar, si cher à nos cœurs et merci aussi d’avoir fait honneur à votre institution.

Veuillez, mes chers généraux et frères d’armes, transmettre mes salutations les plus chaleureuses, et les plus sincères, à votre Chef suprême des armées, mon cher frère, le Président Andry Rajoelina.

Au delà des connaissances techniques que vous avez transmises à vos camarades comoriens, vous avez su tisser des relations humaines et contribué ainsi, au raffermissement des liens existants entre les armées malgaches et comoriennes.

Je voudrais en suite, m’adresser aux militaires de l’Armée Nationale de Développement pour leur adresser mes félicitations d’avoir été à la hauteur des enseignements dispensés, qui leur permettra d’exécuter leurs missions avec plus d’assurance et de maîtrise de soi.

Je félicite également le Chef d’Etat-major, sans oublier le Directeur de cabinet du Président, qui ont fait de la formation continue des personnels de notre armée, une priorité.

C’est en effet la technicité, le professionnalisme et surtout le respect des Lois et des Règlements, qui permettront à nos soldats, de relever des défis liés à leurs fonctions.

Honorable assistance,

Permettez-moi de saisir cette nouvelle occasion, pour rendre hommage à ces femmes et ces hommes, militaires comoriens, qui nous rendent fiers de notre armée et qui ont pris à cœur leur rôle, notamment le maintien et le rétablissement de l’ordre et de la sécurité publique.

Grace à eux, notre armée incarne de plus en plus, les valeurs de la République.

C’est pourquoi, la formation, le savoir-faire et les compétences techniques et tactiques qu’ils acquièrent, doivent se conjuguer avec le savoir-être du soldat républicain et le respect de l’Etat de droit et du droit national et international.

Ces dernières années, nous assistons aux mutations de notre armée.

En effet, non seulement elle participe d’une manière remarquable aux structures nationales, régionales et internationales de maintien de la paix mais elle fait preuve, de plus de maturité, d’expérience et de sang-froid dans l’accomplissement des ses missions.

Nous en avons eu la preuve, lors des épreuves traversées par le pays, tout au long du processus engagé avec les Assises Nationales, le référendum, les élections présidentielles et les élections législatives et communales en cours.

Je voudrais ainsi, en ma qualité de Chef Suprême des Armées, saisir cette opportunité, pour remercier le Chef d’Etat Major et ses hommes pour la gestion extraordinairement efficace de ces périodes délicates et leur renouveler la reconnaissance de toute la Nation.

Je reste persuadé que les deux formations dispensées ici en matière de gestion Démocratique des Foules et de protection Rapprochée des Hautes personnalités ont donné à notre armée, les compétences qui lui permettra d’accomplir ses missions, avec plus d’efficacité et de professionnalisme, face aux nouveaux enjeux de la sécurité et du maintien de l’ordre.

C’est cette armée-là qui saura contribuer efficacement à la stabilité de notre pays, faire respecter les lois, les règlements et les institutions républicaines et ainsi, contribuer au développement et à l’émergence de notre pays d’ici 2030.

Je vous remercie.

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*