Jeux des îles de 2019 : Les Comores ont jusqu’au 31 juillet pour convaincre le Cij

Stade

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

CANDIDATURE. Du 4 au 6 juillet, le Cij a effectué une mission d’évaluation et d’inspection des sites sportifs et culturels pour les jeux des iles 2019.

 

Les Comores, seul pays candidat pour les jeux des îles 2019, ont jusqu’au 31 juillet pour présenter leurs dossiers complets de l’organisation des Jioi 2019 au Cij. Le Conseil international des jeux recevra à cette date la feuille de route des Comores 2019. Le Cij a arrêté cette date au lendemain de sa dernière mission à Moroni, du 4 au 6 juillet dernier.

Selon Ibrahim Ben Ali, président du Comité olympique national qui n’est autre que le vice-président du Cij, le Comité international des jeux veut un dossier complet lors de sa prochaine réunion prévue le 31 juillet à La Réunion. «Le Cij voudrait des dossiers solides qui évalueront le plan de budget des travaux préalables de construction et de réaménagement des sites sportifs et du village des jeux. Après sa dernière mission à Moroni, ils nous ont saisis pour nous rappeler ce qu’ils attendent de nous le 31 juillet», dit-il.

Abdou Raouf Ahmed, le Monsieur infrastructures des jioi 2019, considère le 31 juillet comme la date butoir pour la confirmation des dixièmes jeux des îles aux Comores. «C’est important que le pays sache que cette date est indispensable pour nous. Les Comores doivent confirmer et justifier qui financeront le réaménagement du lycée de Moroni, réservée pour le village des jeux, le stade de Hombo, le foyer des femmes et d’autres sites», a insisté Abdou Raouf Ahmed.

Du 4 au 6 juillet, le Cij a effectué une mission d’évaluation et d’inspection des sites sportifs et culturels pour les jeux des iles 2019. Durant sa visite à Moroni, les membres du bureau exécutif du Cij ont été reçus par des autorités sportives et politiques du pays, dont le chef de l’Etat. A Beit Salam, le Cij a reçu le document portant le projet Comores 2019.

Bien qu’il soit un document mais, à en croire Ibrahim Ben Ali, «le président Ikililou Dhoinine a réaffirmé son engagement qu’il voulait que ces dixièmes jeux de la région soient organisés aux Comores». Pour le président du Cosic, c’est un signe fort car, a-t-il poursuivi, «le Cij a constaté encore une fois une intention maximale des Comoriens d’organiser les Jioi 2019 malgré que tout n’est pas encore au point».

Le Cij a été reçu également par Nourdine Bourhane, vice-président en charge de l’Aménagement et de l’Urbanisme, et Attoumani Ali, ministre en charge de la Jeunesse et des Sports. Ces autorités ont démontré au Cij, avec des projets à l’appui, qu’elles estiment être au rendez-vous pour Comores 2019. Abdou Raouf Ahmed rassure que, selon l’évolution du projet de construction du stade olympique, la viabilisation du terrain de Maluzini sera effective en septembre.

«Le vice-président Nourdine Bourhane a confirmé que les travaux de la partie comorienne, dont la viabilisation du terrain de Mluzini, débuteront en septembre. La société Ippr de la République populaire de Chine attend l’exécution de ces travaux avant d’assurer le relais de la construction du stade. Au même mois de septembre, le câblage du courant électrique, réseau des télécommunications et eau seront également réalisés», a déclaré le responsable des infrastructures des jeux des îles 2019.

La mission qui défendra le projet comorien à la Réunion sera à Saint-Denis le 30 juillet parmi la délégation comorienne des neuvièmes jeux des îles. Les Comores se présenteront à La Réunion pour non seulement participer aux Jioi mais aussi pour le dossier national Comores 2019. Le 31 juillet, jour du coup d’envoi de la compétition de football, des officiels nationaux, dont le ministre des Sports Attoumani Ali, seront à la réunion du Cij pour défendre, preuve à l’appui avec la feuille de route, l’organisation des Jioi 2019.

 

Elie-Dine Djouma

Alwatwan

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*