Journée des télécommunications : Mettre les Tic au service du progrès social

«Nous sommes parvenus à l’ouverture du marché des télécommunications avec l’introduction d’un nouvel opérateur dont l’installation doit intervenir dans les semaines à venir. Ce nouvel opérateur a pris des engagements se traduisant par des investissements coûteux à hauteur de 50 milliards de francs comoriens avec à la clé une série de créations d’emploi et d’investissements à venir», a déclaré le président Ikililou Dhoinine.

A l’instar du reste du monde, les Comores ont célébré la journée internationale des télécommunications. Le thème retenu cette année est»L’entreprenariat dans le secteur des Tic au service du progrès social». Lors de la cérémonie organisée samedi dernier au Palais du peuple de Hamramba à Moroni, le directeur général de l’Autorité nationale de régulation des tics (Anrtic), Mohamed Hassane Alfeine, a rappelé les multiples efforts engagés par les autorités nationales pour inscrire les Comores dans cette époque moderne des nouvelles techniques de l’information et des télécommunications.

Selon lui, l’arrivée d’un nouvel opérateur, en l’occurrence Telma, a permis non seulement d’ouvrir le marché national, mais elle est surtout source de création d’emplois dans un pays où le taux de chômage des jeunes est  l’un des plus importants en Afrique.
De son côté, la représentante de l’Oms aux Comores, Rosa Soares Da Silva, au nom du coordinateur du Système des nations unies, a fait lecture du message du secrétaire général de l’Union internationale des télécommunications (Uit).

image

‘‘Les entrepreneurs du secteur des Tic, les jeunes entreprises et les petites et moyennes entreprises (Pme) jouent un rôle déterminant pour assurer une croissance économique durable et inclusive. Ils participent à l’élaboration de solutions novatrices fondées sur les Tic et, grâce à leur potentiel unique, sont appelés à avoir une incidence durable sur les économies à l’échelle mondiale, régionale et nationale et constituent un réservoir important de nouveaux emplois, en particulier pour les jeunes, dans l’actuelle économie du savoir’’, a-t-elle dit.

Selon elle, le thème de l’édition 2016 de cette journée mondiale des télécommunications et de la société de l’information s’inscrit dans le cadre des activités menées par l’Uit pour ‘‘libérer le potentiel des jeunes innovateurs et des jeunes entrepreneurs dans le secteur (…) pour mettre au point des solutions innovantes et concrètes en vue d’accélérer les progrès dans la réalisation des objectifs de développement durable, tout en privilégiant les Pme des pays en développement’’.

A son tour, le chef de l’Etat, Ikililou Dhoininea déclaré qu’au cours des cinq dernières années, plusieurs réalisations ont été enregistrées par les Comores en matière de Ntic. «Nous sommes parvenus à l’ouverture du marché de télécommunications avec l’introductiond’un nouvel opérateur dont l’installation doit intervenir dans les semaines à venir.

Ce nouvel opérateur a pris des engagements se traduisant par des investissements coûteux à hauteur de 50 milliards de francs comoriens avec à la clé une série de créations d’emploi et d’investissements à venir», a-t-il rappelé.
Il a enfin remis des attestations à plusieurs communes ayant bénéficié de l’Uit des équipements informatiques au profit des écoles primaires.

Ali Abdou / Alwatwan

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*