Journée mondiale de la poste : La SNPSF, une institution qui se veut rassurante

Moroni, La journée mondiale de la poste est célébrée ce jeudi en Union des Comores. La SNPSF annonce la réalisation de plusieurs projets dans les jours à venir.

Comme chaque 9 octobre, le monde célèbre la journée mondiale des postes. Dans notre pays, cette journée est célébrée hier jeudi 4 octobre pour des contraintes liées au calendrier. « Restez connecté », tel est le thème retenu en 2012 pour célébrer cette journée. Cette date anniversaire était une occasion pour sensibiliser le public sur le rôle « primordial » des services de la poste dans le réseau mondial de la communication, dans le développement socio-économique et culturel du pays. « La poste dispose d’un atout non négligeable qui est son réseau, lequel peut contribuer à l’impulsion du développement durable, aidé à lutter contre la pauvreté et l’exclusion », affirme Rastami Mihoudine, le ministre en charge des télécommunications.Les services postaux constituent un des leviers de la croissance économique d’un pays. « Les postes doivent continuer de faire preuve d’innovation, de développer les services postaux efficace et accessibles, d’adopter des normes communes et d’exploiter les nouvelles technologies pour diversifier et améliorer leur gamme de service », lance à son tour Douglas Casson Couts, coordinateur du Système des Nations-Unies en Union des Comores.

Lors de cette cérémonie, la directrice de la Société Nationale des Postes et des Services Financiers a saisi cette occasion pour parler de sa société qui, depuis 2011 avait traversé des moments difficiles marqués par des affaires de détournements. La patronne de la SNPSF, assure qu’ils ont une institution rassurante. « Nous avons aujourd’hui une institution rassurante. La situation s’est nettement améliorée et les perspectives sont meilleures et nous nous en réjouissons », déclare Ahmed Mariama, la directrice de la SNPSF.

Cette société d’Etat avait entre autres objectifs le redressement et sa restructuration. « Du côté de la SNPSF, nous pratiquons déjà une comptabilité séparée des deux branches et il reste à asseoir les bases légales et règlementaires du secteur postal », annonce-t-elle.

L’utilisation des Technologie de l’Information et de la Communication offrent des nouvelles opportunités permettant de diversifier les activités. C’est dans cet aspect que la SNPSF et Comores Télécom vient de signer une convention afin d’installer des lignes spécialisées dans l’ensemble des bureaux de poste et permettre à celle-ci l’exploitation des infrastructures technologiques nécessaire pour développer des services en ligne. « Dans les prochains jours, un maximum de terminaux de paiement électronique seront installés dans tous les services afin de permettre aux utilisateurs de la carte bancaire de la SNPSF d’effectuer toutes sortes de règlements sans avoir du liquide sur soi », annonce Ahmed Mariama.

Mohamed Youssouf (HZK-Presse)

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*