Justice. La citation directe portée contre le directeur de Telco n’est pas examinée

Par Zalfata Hamada (stagiaire)   

Le directeur de Comores Télécom a formulé une citation directe contre le directeur de Telco pour avoir détruit les pistes menant vers les sites des  pylônes de la société publique. Prévue pour jeudi dernier, lors des audiences de la quatrième chambre correctionnelle, la juge n’a pas pu examiner l’affaire car le dossier n’était pas enrôlé et l’avocat de l’opérateur public des télécommunications n’était même pas présent à l’audience. Pour l’avocat du directeur de Telco, Me Aicham Itbar, Comores Télécom a «cité abusivement mon client pour une infraction imaginaire et n’a même pas eu la courtoisie d’enrôler le dossier».

Au sujet du motif de la citation, l’avocat a ajouté que Comores Télécom reproche le directeur de Telco d’avoir détruit les pistes qui mènent vers ses pylônes, «or ces routes ne sont pas les tiennes, elles sont des ouvrages publics et n’appartiennent à personne».

Pour lui, cette citation formulée contre son client constitue une manœuvre dilatoire pour détourner le directeur de Telco de ses objectifs. «Nous espérons que cette fiction d’aujourd’hui s’arrête pour qu’enfin on permette à mon client de remplir ses objectifs et engagements pris à l’égard des Comoriens, lancer le premier appel d’ici mi-décembre». 

Alwatwan 

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*