« kiki nous a condamné à devenir des chômeurs et des mendiants »

Les cabanes des pêcheurs se trouvant sur le littoral de la ville de Moroni ont été détruites sur l’ordre du Maire et du ministère de l’intérieur. Plusieurs personnes ont perdu leurs emplois, le témoignage d’un vendeur de Brochettes a touché les internautes. C’est un témoignage bouleversant, Zibouroi, vendeur de brochettes et handicapé est aujoud’hui sans travail et sans ressource.

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

ziboura

1 commentaire sur « kiki nous a condamné à devenir des chômeurs et des mendiants »

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*