La CEII-Mohéli prend en flagrant délit de viol de la loi la candidate Mme IKILILOU

wpid-screenshot_2016-01-23-10-27-55-1.png

Nous vous proposons sur Comores infos la lettre signée par le président de la CEII-Mohéli Ali Issoufa Boina dénonçant le viol du code électoral par Mme IKILILOU Dhoinine candidate à l’élection du gouverneur de Mwali. La CC et la CENI gardent un silence complice.

image

UNION DES COMORES
COMMISSION ELECTORALE NATIONALE INDEPENDANTE

Commission Electorale Insulaire Indépendante (CEII-Mohéli)

20 janvier 2016

Messieurs
Le président de la Cour Constitutionnelle,
Le président de la CENI,
Le Colonel Anrifi Moustoifa Bacar Commandant de l’AND Mohéli,
Les membres de la Commission Nationale de Prévention et de Lutte Contre la Corruption (CNPLC),
Le commissaire de l’intérieur chargé des élections
Les candidats (es) au poste de Gouverneur de l’île autonome de Mohéli

Madame, Monsieur,

Conformément à l’article 152 du code électoral en vigueur en Union des Comores relative aux dispositions générales, la Commission Electorale Insulaire Indépendante (CEII) de Mohéli vous informe par la présente que les dispositions du code électoral sont bafouées sciemment par la candidate madame Aboubacar Hadidja Boinariziki.
Le 10/01/2016 au siège de la CEII-Mohéli sis Colas lors de la cérémonie du tirage au sort en présence du commandant régional de l’AND Mohéli, de tous les candidats et des journalistes, nous nous sommes convenus qu’en cas de violation de l’une des dispositions du code électoral, la CEII écrit aux institutions citées ci-dessus.

Ce mercredi 20/01/2016 vers 10 heures, dans le nouveau bâtiment Comores télécom certains agents de l’institution en uniforme ont posé soit derrière soit devant les photos de madame Aboubacar Hadidja Boinariziki tout en violant les dispositions de l’article 84 du code électoral relatif aux agents publics.

Ce même mercredi à 13 h, les membres de la CEII-Mohéli ont suivi Camion matriculé sous le N° 864 B 72 appartenant à la candidate Hadidja Boinariziki livrant des tonnes des ciments à Hadoudja.
Les habitants de Hadoudja ont accueilli le Camion avec des applaudissements et des cris de joie tout en prononçant le slogan « chimé Maman ».

Mesdames et messieurs,
La commission électorale insulaire indépendante (CEII) de Mohéli prend l’engagement à organiser des élctions libres, transparentes et démocratiques.
Elle veillera sans relâche au respect strict du code électoral en vigueur.
Nous vous prions de bien vouloir mesdames et messieurs avec nous faire respecter les règles des droits régissant les élections en Union des Comores.

Le président de la CEII-Mohéli
Ali Issoufa Boina

2 commentaires sur La CEII-Mohéli prend en flagrant délit de viol de la loi la candidate Mme IKILILOU

  1. Monsieur le président il y a des retraités qui n’ont pas touché leurs droits ( leurs pensions ) faute de signature de aux finances . Respectez la légalité Monsieur le président , Respectez votre discours et Respectez le droit et le choix de la population comorienne . Faites de ces élections une réussite pour votre bilan politique à la tete de ce pays .

  2. Mantntenant Ikililou veut voler aux Moheliens le droit de leurs votes mais sa femme ne va pas passer gouverneur de l’île il y aura beaucoup de manif il se contente pas de ceux qu’il a volé aux contibuable comoriens mais il veux de probleme à sa femme

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*