LA CENI MONTE AU CRENEAU ET GARANTIT LA SECURISATION DU VOTE DE LA DIASPORA

Depuis quelque temps, certains partis politiques mettent en cause la sécurisation du vote de la Diaspora s’avérerait. Pour eux, c’est une opération impossible. Mais, les acteurs du processus électoral sont montés au créneau pour faire la lumière quant aux démarches entreprises et celles qui sont en cours pour sécuriser ces élections.

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

image

Ce vendredi 4 septembre, à l’issue d’une émission regroupant des représentants de la CENI, de la Direction en charge des élections (Ministère de l’Intérieur) et le CNTD (Comité National Technique de la Diaspora) du MIREX, sur le plateau de l’ORTC, la CENI a tenu à affirmer que la sécurisation des prochaines élections, en particulier dans la diaspora, sera assurée.

Pour Said Mzé Dafiné, Commissaire chargé de la Communication au sein de cette institution indépendante, « il n’y a pas de quoi à s’inquiéter sachant que toutes les conditions devant permettre un déroulement fiable sont réunies ».

Il a rappelé le courrier de la République française adressé récemment au Gouvernement de l’Union des Comores, courrier dans lequel la France se dit disposée à soutenir le processus électoral de 2016 pour la partie se tenant sur son territoire.

Ce haut cadre de la CENI a affirmé avoir constaté de visu lors de sa mission en France, une communauté bien organisée et prête à soutenir le processus des prochains scrutins.

Quant au Directeur Général des élections, il a passé en revue les travaux techniques entrepris et en cours, pour que les élections de 2016 soient transparentes, démocratiques et équitables.

A son tour le technicien du CNTD, Ali Yamani, représentant officiellement la diaspora, a martelé avec certitude, l’engouement, la volonté, la bonne organisation et la disponibilité des jeunes cadres comoriens résidant en France, à accompagner le processus électoral des présidentielles.

Enfin, le Directeur Général en charge des élections, Mbayé
Toimimou, a bouclé l’émission en demandant à la population, en particulier aux partis politiques, de se mobiliser pour une sensibilisation massive sur le recensement et le vote de 2016.

Ministère de l’Intérieur de l’Union des Comores

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*