La Chute de Sambi : JUWA n’a obtenu que la mairie de Mutsamudu

mutsamuduA Anjouan, les élections des maires sont achevées la semaine dernière. Les villages de Jimlimé et Bandrani-Mtsangani, ont elu un député-maire. Sur les 20 mairies de l’Ile, le parti JUWA ne dirige que la mairie de Mutsamudu. Le parti UPDC proche du régime Ikililou et l’équipe d’Anissi Chamsoudine, le gouverneur, se partagent les dix neuf autres mairies.

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

Dans plusieurs localités les élections sont passées dans un climat assez tendu, à l’instar de la ville d’Ouani où Sittou Raghdat Mohamed est battue par Allaoui Abdérémane (candidat d’Anissi, ndlr).

A la mairie de Bandrani-Mtsangani, village natal du député Abou Achirafi, c’est encore la coalition Anissi Chamsidine-UPDC qui l’a remporté par des méthodes très décriées, selon des témoins. « On a enlevé notre chef de village, en lui disant que les élections auront lieu à Dar Nadja. On l’a enfermé au secrétariat de l’éducation, jusqu’à la fin du scrutin », indique à la Gazette un citoyen de la région.

Le chef de village kidnappé a avoué devant la presse locale n’avoir « pas participé aux élections car, Chamou Ali m’a trompé en m’amenant au building ; à mon retour du village, tout était fini », confie Combo Abdallah, chef du village de Chitrouni.

Force est de constater que le coordinateur Chamou Ali aurait participé à une première opération de rapt, du conseiller de l’Ile, Mohamed Youssouf (PSN) pour empêcher une majorité JUWA au conseil de l’Ile. En vain.

Nabil Jaffar /LGDC

1 commentaire sur La Chute de Sambi : JUWA n’a obtenu que la mairie de Mutsamudu

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*