« La démarche des assises nationales n’est ni convenable ni rassurante »

Opinion libre:

Ceux qui attendent une bonne nouvelle de la visite du président Azali Guinée Conakry seront certainement déçus lorsqu’ils découvriront tôt ou tard que que beaucoup de partenaires de notre pays trouvent que la démarche des assises, empruntée jusqu’ici, n’est ni convenable ni rassurante.

Le CPAN doit commencer à tirer les leçons, à arrêter de claquer l’argent du contribuable et permettre aux comoriens de décider de l’opportunité et de l’organisation de vraies assises nationale souveraines, inclusives, transparentes et participatives pour l’intérêt de notre pays.

Ahmed Bourhane 

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*