La descente aux enfers du président Azali

Opinion libre: Chaque jour qui passe amène son lot de misères morales au Président AZALI; La journée du samedi 16 Juin 2018 fera date dans la mémoire du Colonel AZALI; à Darinadjah comme à Mrodjou, les discours politiques à l’occasion de l’Aid El Fitr ont démoli le l’arrogant AZALI.
Il paie cash la violence de ses ses paroles de la veille, vendredi, jour de l’Aid.
L’écrivain et politique Wadaane et le Gouverneur SALAMI ont été téméraires, engagés et ont défié le Président sur son projet référendaire sans la Cour Constitutionnelle.
Le vice Président DJAFFAR l’a achevé à Mrodjou, dénonçant l’immobilisme de sa politique, sa dictature et n’ayant aucune crainte, dit il, d’AZALI, estimant qu’il est dans son droit le plus absolu.

Le divorce est donc consommé et AZALI n’a qu’une seule voie, la plus suicidaire: tenter de faire un coup d’Etat dans les jours qui viennent. Il est sûr compte tenu de son passé qu’il ne peut revenir en arrière, demander pardon à la nation et restaurer la démocratie.
Si dans les jours qui viennent, le Chef d’Etat Major ne jette pas l’éponge, il est fort à parier qu’un coup d’Etat est en cours.
Face à ce désordre qui ne profiterait qu’à la force brute, j’appelle les députés de l’opposition et les frondeurs à une Assemblée Générale Extraordinaire afin de déclarer l’incompétence d’AZALI à exercer la haute fonction et préparer la relève par le vice Président de l’ïle de Ngazidja, Monsieur Djaffar.

A voir vidéo:

Les comoriens, par les représentations de la société civile, les partis politiques de l’opposition, les partis de la troisième voie doivent saisir cette occasion pour permettre notre pays à retrouver sa dignité et ses valeurs démocratiques.
Je me permets de rendre hommage à ce grand homme qui a su mettre ses intérêts personnels à côté et ouvrir les yeux sur le devenir de la Nation.
Par la bêtise humaine, nous ne devons pas sacrifier le vice Président, la constitution de notre pays et l’avenir radieuse de notre pays à l’aube de la découverte de ses gisements en sous sol.
AZALI doit être poursuivi, jugé et condamné avec sa clique. Notre armée doit être réformée de suite.

BEN ALI.

3 commentaires sur La descente aux enfers du président Azali

  1. Les Maoré au retenu la léçon c’est pour sa qu’ils ont pris leurs distance avec les grand comoriens.Jamais mais alors jamais un président grand comoriens ne donnera un buget pour Anjouan et Mohéli.Ils donnent tous pour Ngazidja les autres peuvent creuver.Si Azali mais ses dessins de referendum à exécution.Profiter pour divorcer de cette union des comores qui profite qu’au grand comoriens.

    • Quand il y’a une injustice Mon cher Monsieur,il vaut coûte que coûte la dénoncer.Car celui qui cautionne l’injustice l’accépte.Pas besoins d’aller dans des grandes écoles pour aprendre a dénoncer une forme d’injustice quelqu’il soit.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*