La faillite morale de nos Oulémas au cœur de la colère d’Allah Le Tout Puissant ! Astafirullah

A la veille de la journée de vendredi, jour de paix, de tolérance, d’imploration, et de pardon, il est de notre devoir de rappeler à l’ordre nos Oulémas, qui, dans un silence complice, cautionnent aveuglement le mal qui ronge notre pays, et ferment les yeux devant la catastrophe qui a frappé le peuple comorien. Chaque jour qui se lève, des signes de détresse sont envoyés par Dieu pour réveiller tout le monde, avec au premier rang le président de la République, entant que Guide suprême du peuple, et ensuite, et ceux qui sont censés prêcher le bien et interdire le mal, mais s’invitent dans la politique pour soutenir l’insoutenable moyennant quelques miettes.

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

Notre message ici est clair, et ne souffre d’aucune ambiguïté, et s’adresse aux vrais oulémas qui refusent de baiser les mains des violeurs de la République , des pervers, des pédophiles et des malfaiteurs, et qui sont prêt à verser leur sang au nom de l’Islam. Ils doivent demain même appeler les comoriens dans les différentes mosquées à barrer la route aux infidèles qui ne font que détruire notre religion et nos valeurs. Le mot d’ordre est unique :  »qu’Allah nous débarrasse de ces personnes qui ont fait de notre pays leur  » chose » et qui sont à l’origine des maux qui le rongent ». C’est l’unique moyen de venir en aide à ce peuple qui souffre et non des sacs de riz ou des bouteilles d’eau. Il faut attaquer le mal par ses racines. On n’a pas le droit à l’erreur. Tout ce que nous allons entamer pour chasser ces immoraux, relève d’une guerre sainte » Djihad ». Et n’ayons pas peur de mourir pour sauver l’avenir de nos enfants, car tant que ces pervers seront toujours à la tête de l’Etat, alors que nous les connaissons tous, sachez que la colère d’Allah s’abattra toujours sur nous. Encore une fois, on doit toujours le rappeler que ces gens là sont parmi nous et sont les plus respectés alors que ce sont des ordures. C’est ici où se place la culpabilité de nos oulémas qui les laissent s’infiltrer partout avec tous les honneurs.

Dans les mosquées de vendredi, ils occupent les premières places croyant que les anges vont les protéger même si cela est dit dans plusieurs  » hadith », mais ce qu’ils oublient, vu leur degré d’immoralité, ces anges ne font que leur souhaiter le malheur du monde car ils savent déjà qu’ils n’ont pas la foi et jouent avec la patience des comoriens. Il faut que ces personnes là soient châtiées car logiquement, elles viennent à la mosquée avec leurs mains  » coupées » même si elles ne le sont pas, car comme l’a dit bien le coran, ces voleurs doivent être coupées les mains et les pervers, jetés dans des citernes et mourir dedans avec des jets de pierre.

Encore une fois, on réitère notre souhait de voir le peuple juger Sambi car il a pris une grande part dans la destruction morale et financière de notre pays. Il a soutenu d’une part, les grands voleurs qui ont pillé les ressources de l’Etat, et parvenir à les imposer chez Ikililou, et d’autre part fermer les yeux sur ces immoraux qui ont Sali le moral de la république. Il faut le dire chers compatriotes car on sait que vous êtes indignés autant que nous, et ce n’est pas en se repliant vers nous mêmes, les larmes aux yeux que cette situation sera prise en compte par le président Ikililou, à qui, on lance un appel solennel pour qu’il agisse à temps.

Oui, Sambi est coupable et le voir aujourd’hui dans les habits du  » sauveur » face à nos malheurs, alors qu’il est l’artisan même de ce bordel, aux yeux des comoriens, c’est une insulte à la République. On comprend très bien qu’il n’a pas digéré son statut de citoyen lambda et veut toujours porter de l’ombre au président Ikililou, mais qu’il sache que le peuple est réveillé et jamais ne lui laissera le moindre espace pour soutenir les voleurs et les pervers.

Oulémas coupables, Sambi, leurs acolytes, continuent à penser que dieu ne les voit pas ou, ne sait pas ce qui est en leur fond, une naïveté sans limite. Certes, certaines choses nous échappent par rapport à cette bande de malfaiteurs, mais Dieu seul sait ce qu’ils représentent, d’où cet enfer qui nous est tombé en pleine figure, entrain de payer cher aujourd’hui. On doit refuser cette situation, et ne pas céder à la tentation. Ces pluies torrentielles qui ravagent notre pays, doivent nous réveiller et éviter de penser  » scientifiquement » car c’est la colère de Dieu qui s’abat sur nous, ni plus ni moins. Encore une fois, il faut rappeler que les dégâts qui ont détruit le palais présidentiel de Serehini n’est pas une fatalité car nos amis les chinois qui l’ont construit, l’ont bien destiné au président de la république. Mais depuis qu’il a été construit depuis cinq ans, il sert de  »pension » de passage, aux  » grands » du pays, ministres, conseillers du chef de l’Etat, hauts administrateurs, pour semer un désordre moral en dehors de nos mœurs, et les victimes se comptent en milliers dont la plupart sont des adolescentes et des adolescents. Et on pleure parce que, des pluies nous ravagent. Enfin, on ne sortira pas de cet enfer construit en âme et conscience par les détracteurs de notre pays, et qui entourent ikililou pour le tromper, en croisant les bras. Il faut que ikililou écoute immédiatement le bas peuple et surtout écouter Dieu car Il est en colère contre un peuple  »innocent » mais également  » complice ». Le seul service qu’Ikililou pourra rendre à ce pays durant son mandat, est de se débarrasser des pervers, des immoraux, des voleurs, tous qui l’entourent et qui le courtisent, les mains trempées dans la honte.

Les indignés de la République

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*