En ce moment

La frénésie Abdallah Agwa

[Tribune]Abdallah Abdou Hassani plus connu sous le surnom de Agwa, chaque fois qu’il prend la parole sur Fcbk Fm est suivi par des centaines de personnes parfois des milliers. L’on est nombreux à se demander pourquoi il est autant suivi , adulé, respecté , craint parfois haï ou méprisé. L’on peut dire tout ce qu’on veut sur lui , sur mon ami mais personne ne peut lui retirer son courage. Du sommet de l’Etat, aux institutions judiciaires , à la société civile en passant par les partis politiques. Et Abdallah Agwa me le dit « je ne fais pas que du journalisme, j ai un autre objectif que je me suis fixé ». Abdallah Agwa ne peut pas faire que du journalisme. Il se rend compte que cela ne changera rien. A sa manière , il veut conscientiser le peuple comorien.
Tous les journalistes comoriens ont fait ce constat. Peu importe l’énormité de l’affaire révélée, il ne se passera généralement rien. La présidence n’agira pas en conséquence , le parquet ne se saisira de rien , la société civile ne réagira pas, pas plus que les partis politiques. Abdallah Agwa a dû se rendre compte que se contenter des faits n’y changera absolument rien. C est pour ça qu’en plus de les donner , il les commentera , et ira même jusqu’ à appeler à la révolution. Parce qu il faut bien nous rendre à l’évidence Abdallah Agwa joue ce rôle . De lanceur d’alerte , de journaliste, de membre de la société civile et parfois même de l’opposition. S’il le fait , c’est parce que tous ( par peur, par couardise, par opportunisme ou par stratégie peut être) semblent avoir raccroché les crampons. Personne n’est prêt à passer par la case prison, ni à prendre le plus petit risque.
Abdallah est passé plusieurs fois par la maison d’arrêt de Moroni. Il est aujourd’hui aguerri. L’emprisonnement ne lui fait pas peur. Je reste persuadée que le jour où chacun jouera son rôle , que chaque organisation, institution, syndicat fera ce qu’il aura à faire , Abdallah Agwa s’en tiendra à un seul rôle. Qu il aura préalablement choisi lui même. Mais en attendant que tous sortent de leur cachette , lui doit se dire qu’il ne peut absolument pas se terrer lui aussi . Il a une très haute opinion des Comores , il est prêt à se sacrifier pour elles. Il fait donc ce qu’il sait faire le mieux: rapporter des faits, les commenter, pousser les gens à agir et s’ils ne le font pas , agir à façon. Abdallah Agwa ne fait que remplir le vide laissé par la désertion de tous, ici aux Comores. Longue vie à cet ami tellement courageux. Qui prend des risques inconsidérés en restant ici , en restant le même, avec la même envie de changement. Faïza Soulé Youssouf

1 commentaire sur La frénésie Abdallah Agwa

  1. Monsieur Loukman,
    Celui qui a le pouvoir est porté en abuser. La famille du criminel notoire azali assoumani Mugabe a décidé de sévir les habitants de HAHAYA.
    D’après les informations issues de la gendarmerie de Moroni, le fils du tyran le criminel notoire azali assoumani Mugabe a tabassé plusieurs jeunes de hahaya. Ce petit homme mesquin a marchandé son pouvoir afin de se substituer au procureur de la République pour pour mettre à genoux la jeunesse de hahaya. Loukman, tes parents ont une maladie incurable. Cela veut que le voyou de la République azali assoumani Mugabe ne n’ira jamais jusqu’au bout de son mandat.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*