La Gendarmerie Nationale, armé jusqu’aux dents s’est présentée devant la société Makcom

Heureusement que le ridicule ne tue pas. Pour votre information,  la Gendarmerie Nationale, armé jusqu’aux dents et, sur Ordre du Procureur de la République, s’est présentée devant la société Makcom et Ahmed KELDI (ce matin vers 11h) dans l’optique de fermer cette entreprise ainsi que d’arrêter ce dernier sans fondement juridique si ce n’est de l’arbitraire. Dieu merci, Ahmed est rentré dans la résistance et refusa de quitter son magasin malgré les menaces. En effet,  malgré l’arrêt obtenu par le fondateur de Makcom (dernier ressort- chose jugée),  certains continuent de bafouer et ridiculiser nos institutions judiciaires pour l’intérêt de quelques personnes.  Ainsi, comment quelques personnes se servent de l’Etat pour se valoir. Comment est-ce possible qu’une réquisition du Procureur piétine un Arrêt de la Cour d’Appel? L’heure est grave et dramatique. 

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus


Vive le droit et non aux abus de tous genres. Durant 2 années puis un mois toujours en 2013 et  récemment  2 mois en 2017, le magasin Makcom a subi des fermetures à répétition voir arbitraires avec des pertes énormes sans que son propriétaire ne soit dédommagé. Comment,  pourquoi et qui est derrière ces manœuvres aux conséquences dramatiques ? Pourquoi personne ne bouge et ne dénonce ? Notre silence est autant complice que tous ces abus sur le droit comme sur la personne.

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*