La manifestation des lycéens et collégiens tourne à une confrontation

maloAprès le sit-in des professeurs, c’était au tour  des élèves majoritairement du lycée de Moroni qui sont descendus dans la rue pour demander au gouvernement de respecter l’accord signé avec le syndicat les enseignants.

La manifestation a tourné à une confrontation entre des éléments de la gendarmerie et la police nationale contre les élèves. Les élèves ont riposté  aux lancées des grenades lacrymogènes par des jets de pierres aux forces de l’ordre sur la place de l’indépendance à Moroni.komor

« Mamadou  nalawe, Mamadou »  pouvait-on  entendre auprès de ces élèves qui  scandaient des mots hostiles contre le Vice-président. Ces élèves étaient regroupés aux alentours du Ministère des Finances et avaient commencé à chater l’hymne nationale. C’est la 3ème manifestation en moins de 3 mois à l’encontre du Vice-président en charge des Finances, accusé par les professeurs d’être à la merci des intérêts français et des institutions internationales (FMI et Banque Mondiale).

Les forces de l’ordre continuent à disperser  violemment les élèves. La gendarmerie et la police  ont  procédé à des arrestations mais d’autres élèvent  se sont rendus d’eux même voulant se montrer solidaire à leurs camarades.

En ce moment même, Plusieurs élèves sont en garde à vue et des éléments de la gendarmerie encerclent les deux buildings pour sécuriser les lieux. La police et la gendarmerie sont en alerte maximum.

5 commentaires sur La manifestation des lycéens et collégiens tourne à une confrontation

  1. C’est très déplorable d’en arriver là .Ceux qui sont aux manettes doivent tirer des leçons de cette prise d’otage etde réfléchir sur une manière de gouverner sans trop de démagogie et d’intimidation .La jeunesse comorienne du vingt unième siècle n’est celle des années 1980 aux années du feu Ahmed Abdallah

  2. Ina Lillah Wa Ina Ilaihi Rajiun. qu’Allah ns vienne en aide mais quand les confrontations sont devenues entre armE et ls eleves, il n y a plus de pire que cela. nous blions jamais que ns tous sommes passE par la.
    et vous qui etes capables de tabasser vos ptis freres et soeurs, sachez bien que tout a 1fin. et le seul qui aura le dernier mot c est la veritE

  3. Dans une démocratie le droit de manifester est légitime ,mais manifester pacifiquement pas se transformer en petits casseurs prêtent en découdre avec les forces de l’ordre .Ensuite il faut que le gouvernement tient compte des frustrations des agents qui sont touchés par l’inflation galopante les méfaits de la crise sans augmentation du pouvoir d’achat

  4. c’est vraiment très désagréables de voire les enfant descendre dans la rue réclamer leurs intérêts en plus ce ne sont pas des enfants seulement mais leurs propres enfant qui réagi a leurs propres comptes et pour leur remercier ils les offenses avec des armes a lacrymogène d’autre essaient de s’enfuir les gent dormeurs les attrapent en les frappant a coud de matraques c’est de la l’acheter

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*