La manifestation organisée à Mohéli ce contre le terrorisme vouée à l’échec

Le gouvernement de l’union des Comores, par la voix du directeur de cabinet du chef de l’état, comptait pousser, ce mardi à Mohéli, la population de DJUMBE FATMA, à s’organiser la première manifestation contre l’attentat au terrorisme aux Comores.

L’attentat aux clous, il y a deux semaines à l’aéroport de Bandarisalam-Mohéli, qui a fait aucun victime, aucun dégât, « a concrétisé ce qu’il redoutait le gouvernement de l’union des Comores », explique sous couvert d’anonymat un haut responsable organisateur de la manifestation mais, hélas ! la population Mohélienne n’a pas voulu répondre à cette manifestation, et les fonctionnaires de l’état, les agents des sociétés d’état et les universitaires ont été réquisitionnés pour porter les banderoles.

Mohamed Bacar

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*