En ce moment

« La mouvance aurait donné 10 euros aux participants d’un meeting » selon RFI

Dans un reportage publié ce mercredi par RFI, la mouvance présidentielle à Mutsamudu aurait distribué des billets d’une somme d’argent équivalente à 10 euros aux participants d’un meeting. Découvrez le reportage de RFI ci-dessous dans son intégralité :

Le président Azali Assoumani, candidat à sa propre succession lors des élections présidentielles du 24 mars au prochain aux Comores est allé ce 19 mars tenir un dernier meeting sur l’île d’Anjouan, dans sa capitale Moutsamoudou, normalement loin d’être un fief du président-candidat. Le gymnase de Missiri était pourtant bondé. Plus de 2 000 personnes étaient venues acclamer Azali Assoumani et le candidat qu’il soutient au poste de gouverneur. C’était une étape importante avant le dernier meeting de la campagne à Moroni la capitale.

Le public chante la chanson de campagne du président-candidat à tue-tête et le couvre de vœux de réussite. Composée de presque autant d’hommes que de femmes, une foule compacte était venue soutenir Azali Asoumani.

« Depuis son arrivée en 2016, il a annoncé de nouvelles routes et les a faites, témoigne une femme. Il a baissé les prix : désormais on peut manger du poisson avant c’était trop cher, le riz aussi était cher. »

« Je soutiens Azali par rapport à ses actions parce qu’un président qui pense aux jeunes, un président qui a une vision générale, je ne vois pas pourquoi je ne le soutiendrais pas. »

Nombreux sont aussi ceux qui arguent que la donne est faussée et continuent à le qualifier d’impopulaire. « Ces gens-là viennent nombreux parce qu’on va les chercher chez eux, chacun reçoit au moins dix euros, on le met dans un bus pour un meeting, raconte un homme. Ça donne l’impression que le candidat est aimé alors qu’il ne l’est pas. C’est comme ça que ça se passe ici à Anjouan. »

« Nulle part on n’a vu quoi que ce soit de l’émergence qu’il nous avait promise, poursuit un autre. Mais on n’a rien vu et il veut être réélu donc on n’est pas d’accord et dimanche ça se verra dans les urnes. »

Difficile de trouver des critiques du président Azali qui acceptent de s’exprimer, beaucoup disent avoir peur d’être arrêtés.

6 commentaires sur « La mouvance aurait donné 10 euros aux participants d’un meeting » selon RFI

  1. Bonjour à vous et plus particulièrement aux membre de ce site dit d’information, quand vous faite de la modération c’est plus près de la censure. Ce n’est absolument pas grave, ma fondation Pour la Liberté et moi-même allons après les élections faire un inventaire des journalistes SANS AUCUN COURAGE ET LACHE et ce qui savent ce veut dire LIBERTE, comme vous faites une censure et bien moi je vais faire des maths 35 000 euro par mois que multiplie 12 étant le nombres de mois dans une année nous arrivons à un total de 420 000 euro. Comme nous sommes curieux mes chers censeurs ce chiffre en le multipliant par 5 nous avons un jolie 2 100 000 euro VOILA CE QUE GAGNE VOTRE CHEF AZALI ENVIRON DANS UN MANDAT…MEDITER

  2. C’est de la malhonnêteté intellectuelle ce titre. Si vous êtes en carrence de lecteurs, ça n’est pas en créant des problèmes à ceux qui travaillent sur le terrain que ça va s’améliorer.

    • VOUS ASSUMER TOUT D’AZALI ? le sang, la dictature, un peuple qui crève, une jeunesse sans avenir, des journalistes emprisonnés,etc… VOUS CONTIONNEZ ? DONC VOUS ETES AUSSI COUPABLE QUE LUI ! Moi de mon côté, je SOUTIEN LA LIBERTE D’EXPRESSION, LA DEMOCRATIE ET LE PEUPLE… je soutien la journaliste FAIZA et ses deux confrères en PRISON.

  3. Bonjour à tous, je comprend votre peur mais pourquoi 10 euro, si ce DICTATEUR dont les jours son compté, après sa victoire volé au peuple. Ses petits amis proches complote déjà à le renversé. Alors si il vous propose 10 euro demander 50 euro faite monter les prix de votre présence et voter pour un autre candidat, c’est plein bénéfice pour vous,le DICTATEUR vous payent et vous voter pour un autre!

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*