la réduction des salaires décidée par le directeur général tue: Un employé de la Ma-mwé est mort par AVC

La Ma-mwé (société nationale de l’eau et de l’électricité)  est endeuil : une  disparition tragique a eu lieu un des employés est mort par crise cardiaque . Il s’appelait Mohamed Ali Athoumane, plus connu sous le nom d’Abdou Ali. Il occupait jusqu’ici le poste de directeur technique dans cette entreprise d’Etat. « Il est décédé d’une crise cardiaque », indique un de ses collègues de travail.

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

Plusieurs  sources concordantes disent que cette crise cardiaque est survenue après la ponction des salaires décidée par le nouveau directeur général.  Son salaire aurait diminué de 100 000 francs . Cette  réduction sur son bulletin de salaire l’a conduit à l’hôpital et il avait passé 3 jours au centre de réanimation de l’hôpital El-Maarouf avant de rendre son âme .

Cet ancien ministre des télécommunications arrivé à la Ma-mwé en 2011, il avait tenté une mutation vers Mohéli dès les premières réductions de salaire. La direction générale de la société a décrété 3 jours de deuil. Une prière a été faite en sa mémoire dans la matinée du mardi. « Des cadres de la société sont allés à l’enterrement mais pas le directeur ». Le défunt serait un oncle de l’actuel directeur général de la Société Natioanle des Télécommunication.

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*