« La présence de l’armée à l’Assemblée est déplorable »

Organisée mardi après-midi, la conférence de presse de Souef Elamine a permis de connaitre son point de vue sur les événements qui se sont déroulés à l’Assemblée nationale vendredi dernier. Pour le patron de la diplomatie, l’image dégagée par les parlementaires est indigne de leur fonction. « Je reconnais que la présence de l’armée à l’Assemblée nationale n’est pas normale pour ne pas dire illégale. Toutefois, comment peut-on concevoir qu’un député ose s’armer d’un morceau de bois et tente de l’assener à un autre député » se demande-t-il.

Ce dernier a toutefois oublié (volontairement ?) de préciser également que le président de l’Assemblée s’était amené avec un taser et était prêt à l’utiliser. Une chose est sure, les députés comoriens ont réussi à faire l’unanimité contre eux à cause des bagarres et des détournements de fonds à répétition.

1 commentaire sur « La présence de l’armée à l’Assemblée est déplorable »

  1. Vous avez peur de faire une dissolution de l’Assemblée car vous savez que même un député vous l’aurez pas les comoriens vous attend pieds fermes si vous êtes des hommes dissous l’Assemblée et vous verrez la réponse des Comoriens .massoussou kamna haya .

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*