La régence de Djumbé Fatima

Au menu des festivités organisées par les différentes associations présentes à Mohéli la semaine dernière, il y avait cette pièce de théâtre  « la régence de Djumbé Fatima » joué par la troupe théâtrale, les enfants de Djumbé Fatima. Une présentation qui a suscité beaucoup d’émotion aux spectateurs.

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

image

Les jeunes de l’association Ngo’shawo, ceux de l’ADTC (association pour le développement du tourisme aux Comores) se sont joints à l’association U MSOMO de Fomboni et le jeunes de la troupe théâtral, les enfants de Djumbé Fatima pour un carnaval  populaire ce samedi. Un carnaval à plusieurs significations mais surtout l’arrivée de Djumbé Fatima à Mwali après un long périple en Afrique  puis en Europe. Et ce, à la recherche  d’une aide, mais en vain, pour trouver une solution à la confrontation foncière qui lui opposait avec Joseph Lambert un colon français.

Mohamed Rachid, l’auteur, metteur en scène et l’un des acteurs du la pièce parle d’une histoire vraie inspiré des sources orales et écrites parmi les quelles « pirates et planteurs coloniales (tome 1) » de Jean Martin, un document de Christophe Gros Didier, un article de Mohamed Ibrahim  et  «  ya mkobé » de Damir Ben Ali.

image

Les spectateurs, très émus  ont compris beaucoup de chose sur l’histoire de Djumbé sur  sa régence.  Il s’agit d’un contrat foncier signé entre la reine Djumbé Fatima et Joseph Lambert. Un contrat qui donnait une partie du territoire de l’ile pour une exploitation agricole pendant 60 ans et en contre partie  le 5% des récoltes revenir  à l’ile. Les produits vivriers  déjà sur place, selon le metteur en scène, ne faisant pas parti du contrat.
Comme Joseph Lambert ne respectaient pas le contrat, la reine a voulu la résilier ce qui a conduit à une véritable confrontation. Fomboni  a été bombardé pour la première fois. Puis La reine est partie avec son équipe chercher de l’aide à Anjouan puis à Zanzibar en suite à Alexandrie et enfin en France mais sans résultat.

La reine Djumbé Fatima s’est décidé de regagner Mwali après avoir appris par commandant Massiou , le premier à trahir, que certains membres de son équipe en connivence avec des notables l’ont trahi et se sont aligné  du coté de Lambert y compris son fils Mderehmane qui avait assuré l’intérim pendant une année d’absence. une conte rendu, un débat, des décisions et des sanctions ont fait l’objet de la pièce théâtrale.
Mouayad Salim

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*