La trahison en politique n’épargnera pas le couple Sambi-Azali

 » Prévenir la trahison, débusquer les faux amis, le jaloux parent, le traitre avant qu’il inocule son venin est une opération aussi complexe que de nettoyer l’anus d’une hyène » a dit KOUROUMA.

La trahison se définit comme le manquement à la parole donnée, à un engagement ou à un devoir de solidarité. Il s’agit précisément de tromper la confiance d’une personne, d’un groupe. Contrairement à la trahison, la politique se définit comme l’art de gouverner les affaires de la cité.
Mais on se demande si on peut faire la politique sans trahir ses convictions, ses idéaux, ses promesses, son propre camp, ses alliés, voire ses propres amis.

Dans toutes les sociétés, la trahison émane toujours à des traitres. Ils sont considérés comme des personnes maléfiques et qui sont perçues comme des diables. C’est le cas de IKILILOU et SAMBI. C’est un bon exemple de trahison.
Aujourd’hui, AZALI vient d’être investi président grâce à l’homme de foi. Ce couple est dans l’euphorie, mais elle sera de courte durée car, l’un de deux deviendra le traitre de l’autre.

Certes, ils sont liés par un pacte de 2021, mais, il brisera l’ordre moral, social et pervertira les solidarités, les alliances et les confiances des uns et des autres.

Cette trahison future de ce couple, sera d’abord le fruit de l’envi, la soif du pouvoir. Il serait une volonté d’écarter tous les artisans qui ont participé à la victoire du colonel.

Bien sûr que la trahison sera le résultat de la réalité du pouvoir. Mais il faut noter qu’une future séparation entre SAMBI et AZALI, causerait un danger grave pour pays dans sa cohésion et dans sa tranquillité.

En politique, l’amitié n’existe pas. Les alliés ou amis en politique est un chimère. En effet, les disputes, les trahisons, entre amis peuvent accoucher du jour au lendemain des ennemis. ce serait le cas de AZALI et SAMBI. Le pouvoir politique fut toujours une immense cimetières d’amis d’enfance. Beaucoup d’exemple le démontrent:
BEN BELLA et BOUMEDIENE, LUMUMBA et MOBUTU, SEKOU TOURE et KEITA, SANKARA et COMPAORE, CHUMA et DJOHAR, IKILILOU et SAMBI, et bientôt AZALI et SAMBI

Les promesses n’engagent que ceux qui les croient. En effet,  »il y a si loin la différence entre ce que l’on vit et ce que l’on devrait vivre ». Un président ne peut pas honorer ses promesses ou penser à ses amis, si en tenant compte de cela, il pourra y’avoir un préjudice. Avant qu’il s’écarte de son programme, il va se débarrasser de ses alliés politiques. Ses alliés connaissaient la situation sanitaire et financière de l’état mais ils feront semblant de ne rien comprendre. D’où l’idée de JOVETTE » l’amitié, la confiance, la sympathie ne peuvent naitre entre ceux qui ne se comprennent point. Conséquence de cette formule, la rupture entre l’homme de foi et le soldat obnubilé par le pouvoir.

En définitive, la trahison touche les relations humaines dans toutes les sphères possibles.

Imani

1 commentaire sur La trahison en politique n’épargnera pas le couple Sambi-Azali

  1. J’APPRÉCIE LES FEMMES ET LES HOMMES QUI VOIENT TOUT AVEC LES YEUX DU SERVITEUR D’ALLAH. POUR LE CAS DES COMORES NOUS AVONS RAISON D’ETRE LIES FEMMES ET HOMMES PAR L’ISLAM ET DE GARDER NOS QUATRE ETOILES DE LA LUNE SUR FOND VERT COULEUR DE L’ISLAM. QU’ALLAH BENISSE LES ILES COMORES.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*