La ville d’Iconi demande justice et des indemnités pour les victimes

Les affrontements qui ont eu lieu le 10 décembre à Iconi ont plusieurs blessés et un mort. La ville ne compte pas croiser les bras. Elle appelle à rendre justice aux victimes de la bavure des militaires.

Ce mercredi, les responsables de la ville d’Iconi ont exigé l’arrestation des responsables de la mort du jeune Ahamada Gazon et que justice soit rendue. Les responsables de la ville ont déclaré « la brutalité des forces de l’ordre ayant abouti à la mort de l’un des jeunes et à des graves blessures pour plusieurs d’entre eux dont certains resteront handicapés à vie » comme le rapporte nos confrères de LGDC.

Toujours selon le quotidien, les responsables de la ville ont déclaré « l’Etat a reconnu sa responsabilité dans cette affaire et il a pris les mesures financières et logistiques nécessaires pour évacuer en urgence les blessés qui ne pouvaient être soignés sur place. Ainsi, les dépenses occasionnées, sont à ce jour, entièrement pris en charge par l’Etat ».

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*