L’Algérie a célébré ce 1 novembre 61e anniversaire du déclenchement de la Révolution du 1er Novembre 1954

12188737_904371536321453_1721378379_n (1)

12188698_904375262987747_2078768864_n 12188737_904371536321453_1721378379_n (1) 12188737_904371536321453_1721378379_n 12188876_904375266321080_1329654257_n 12207705_904371492988124_1351889308_n 12208186_904375232987750_1322730702_nAcette occasion le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a adressé hier un message à l’occasion de cette commémoration. L’ambassade d’Algérie à Madagascar, a organisé, à l’occasion de cette commémoration du 61e anniversaire du déclenchement de la guerre de libération nationale le 1er Novembre 1954, une réception officielle à l’Hotel IBIS, laquelle ont pris part les autorités Malgaches, les ambassadeurs et membres du corps diplomatiques accrédités et de nombreuses hautes personnalités. Parmi les membres du gouvernement Malgaches qui ont répondu présent à cette anniversaire: Madame la ministre ATALA Beatrice Minitre des Affaires étrangères et le Vice- Président à l’Assemblée Nationale Malgache. Au cours de son discours, SEM l’Ambassadeur algérien a mis l’accent sur les bonnes relations ayant marqués l’histoire entre l’Algerie et les autres Pays d’Afrique. Selon ce diplomate, l’Algérie est le pays de l’Afrique du Nord qui offre 800 000 bourses d’études à plusieurs pays Africains et du monde Arabe chaque année. Les bacheliers scientifiques sont les plus méritants à travers sa section Bourse. En réponse madame la ministre des affaires étrangères malgache a tenu à remercier l’Algérie pour ses efforts envers son pays. Pour ce rendez-vous, une délégation de l’association des étudiants Comoriens ont participé à cette célébration. Ils ont profité à cette occasion pour nouer une amitié avec des chefs de représentations diplomatiques. Selon Said Athoumani Toihir membre influent de cette association, se dit  »satisfait de rencontré l’Ambassadeur de l’Indonésie et le premier conseiller de l’Ambassade Turque en marge de cette anniversaire. L’ancien animateur-vedette de Radio Sud-Ouest tient également à rappeler que  »ils sont des étudiants n’ont plus des diplomates, la rencontre avec ces hauts, reste dans le cadre amicale ‘’ fin de citation.

Mohamed Abdou Hassani (ORTEGA)

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*