Lancement des travaux d’entretien routier aux Comores

Le Vice-Président de l’Union en charge du Ministère de l’Aménagement du Territoire, de l’Urbanisme et de l’Habitat, Nourdinde Bourhane, assurant l’ intérim du Chef de l’ Etat, a lancé officiellement ce 16 juillet 2012, les travaux d’entretien et la réhabilitation des infrastructures routières qui seront financés par le 10èmeFonds européen de développement (FED)  d’une enveloppe programmable de 45,1 millions d’euros. Ce fond se concentrera sur deux domaines d’intervention: l’entretien et la réhabilitation des infrastructures routières et l’éducation. Cet appui de l’Union européenne pour la période 2008-2013 vise notamment à contribuer à la relance de l’économie en favorisant les échanges commerciaux et le développement de l’agriculture et du secteur privé ainsi qu’à faciliter l’accès aux services sociaux et aux équipements collectifs.

 

La cérémonie de lancement de ces travaux a eu lieu au siège du Ministère de l’Aménagement du Territoire, de l’Urbanisme et de l’Habitat sis dans le quartier de Mahadi à Moroni.  Le 10 avril dernier, les habitants de ce quartier du Nord de la capitale,  avait adressé au Vice-Président Nourdine Bourhane une lettre ouverte, demeurée sans réponse, pour l’informer de leurs difficultés quotidiennes créées par la dégradation des routes qui desservent ce  quartier. Dans ce courrier, ces habitants ont rappelé au Vice-Président que l’entrée principale de son Ministère était obstruée par une tranchée béante, qui rendait difficile la circulation des voitures et des personnes. Depuis cette tranchée a été remblayée, au moins la lettre ouverte a eu au moins un impact sur cet aspect.

Ainsi, les invités de la cérémonie de ce 16 juillet ont pu constater de visu les routes défoncées de ce quartier, qui abrite le Ministère de l’Aménagement du Territoire, de l’Urbanisme et de l’Habitat. Jadis quartier de référence de la ville de Moroni, avec ses résidences administratives et sa douceur de vivre, le quartier de Mahadi est devenu un gros bourg sans eau, aux routes défoncées envahi, par des constructions sauvages qui empiètent la chaussée et par les carcasses de véhicules des garages qui pullulent le quartier.

Décidément, le Vice-Président  Nourdine Bourhane, ne voit pas midi à sa porte et se lance dans des gros chantiers d’entretien et de réhabilitation des infrastructures routières du pays, lui qui est incapable d’aménager les deux routes principales qui  desservent son Ministère.


Source: comoresdroit

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*