En ce moment

L’ancien commandant de la gendarmerie national, Chigou, roule avec un Hummer

Au yeux de l’opinion, les gendarmes et autres militaires ne sont pas des gens cossus. Une image née de la majorité des militaires qu’on croise souvent en train de chercher un auto-stop. Ah oui ils sont des grands auto-stoppeurs nos militaires.

Mais quand on est un officier de haut rang, et surtout quand on occupe un poste juteux comme chef du personnel de l’Armée, et c’est le cas présentement avec notre célèbre Chigou, l’on devient riche comme Crésus à la vitesse de l’éclair.

Celui qui a eu à diriger la gendarmerie nationale pendant près de trois ans s’en sort bien depuis qu’il a pris ses quartiers à Kandaani en tant que chef du personnel. Dans un pays où demander des comptes aux dirigeants est un manque de respect, chez les grands muets cette règle ne fait pas exception. Elle est bien encrée malgré que les subalternes sont servis de malbouffe (ndele peka) alors que l’Armée possède un budget colossal mais qui finit hélas dans les poches des officiers supérieurs. À lire aussi:👉http://www.comores-infos.net/ce-28-mars-ou-le-commandant-chigou-a-escalade-les-murs-de-kandaani-pour-fuir-les-tirs/

La Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*