En ce moment

Le commissaire Ashkali a accepté d’emprisonner nos collègues pour espèrer une confirmation de son poste

Des fois, la pauvreté et l’ignorance poussent les responsables à agir contre leur propre conscience. C’est le cas du commissaire de la police nationale. Comme il a remplacé Nassuf Kaissan par une simple note du ministre de l’intérieur, Ashkali veut à tout prix garder ce post.

C’est ce qui le pousse à obéir les ordres de Kiki sans réfléchir. Selon des sources concordantes, Mohamed Daoud avait ordonné l’arrestation de tout journaliste qui voudrait aller à Chomoni pour couvrir le meeting de l’opposition.

2 commentaires sur Le commissaire Ashkali a accepté d’emprisonner nos collègues pour espèrer une confirmation de son poste

  1. Laisser Mr Ackhal tranquille
    C’EST un bon commissaire,qui fait son travail.le problème c’est vous et arrêter de parler d’opposition,il n’ya au Comores au sens propre du mots,ce sont des qui profitent de ce qui ce passe actuellement pour en profiter.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*