Le crime de Helendje interpelle Mwana Tsi Wamdzima qui fait une intéressante proposition

Crime de Helendje: L’intéressante proposition de « Mwana Twi Wa Mdzima 

La patronne de la plateforme de la protection de l’enfance Mwana Tsi Wa Mdzima s’interroge s’il n’était pas temps d’organiser des assises sur la sécurité des citoyens. Lisez son billet et n’hésitez pas à laisser un commentaire afin de contribuer au débat.

« Bonjour à tous.

Avant hier à Moroni une jeune femme originaire de Helendje aurait été lâchement assassiné par son conjoint du même village. Un crime odieux qui a ôté la vie à une mère et à 2 foeutus (car elle avait semble-t-il une grossesse gémellaire de 5 mois,) et qui a rendu orphelins 2 enfants innocents. L’enquête est en cours mais la question de la sécurité de chacun se pose encore une fois à l’ordre du jour. Comment faire pour éviter de telles choses dans notre pays ? Qui doit agir et à quel niveau ? Certains réclament déjà le rétablissement de la peine de mort face à de tels crimes et d’autres l’autorisation du port d’arme pour se protéger :est-ce vraiment la solution ?

En dehors de cette malheureuse histoire nous vivons régulièrement des crimes crapuleux comme les viols et différentes violences graves sur mineurs. Des crimes qui souvent sont minimisés pour sauver le coupable ami ou membre de la famille au détriment de la victime qui voit désormais sa vie détruite.

Et on continue à se taire. On oublie que ca peut arriver à tout le monde si on laisse pourrir la situation.

Chers amis, n’est_il pas temps d’exiger des assises sur la sécurité du citoyen comorien afin de connaître les devoirs et obligations de chacun d’entre nous et définir les piliers de notre protection à tous ?

Merci d’avance pour votre contribution au débat. Bonne journée à tous »

Najda Saïd Avdallah

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*