En ce moment

Le discours qui ressemble à l’homme

Opinion libre: Il m’a fallu du temps pour digérer des heures de tourmente. Des heures d’un discours à l’image de l’homme. Je sais combien ont été déçus, notamment les siens. ici, je parle du discours tiré du premier meeting de la mouvance présidentielle et bien ténu par le candidat de ce groupe, colonel Azali. Oui, quelques proches siens, ont été abattus, mais bon par aliénation, ces hommes et femmes optent le silence. Dans cette période d’oppression, sauver son boulot est d’une priorité…

Un discours concave, aux allures de l’improvisation pour un candidat qui a fait sept ans de pouvoir, dix ans de chômage comme il aime dire et trois ans de pouvoir. Donc vingt ans de vie politique mouvementée. Intriguant et consternant, trouvant que sur scène, le candidat de la mouvance présidentielle, a transformé l’estrade en scène de comédie et d’humour au goût amer. Un humour déplaisant. ici certains accusent les autres candidats de sans programme, peut-être ils ont raison, a-t-on s’interroger sur l’homme qui avait tout qui défait tout ?

Les deux candidats de la mouvance, colonel à la présidence et Mme Sitti Farouata au gouvernorat, étaient trop décalés par rapport à l’image et le carlisme… que doit donner un candidat.
 » Sabu zila ndrongoo nahwamba tsizo ngazambwao… »enda batsihusamihi… » Plus immonde de que cette scène, il n’ y a pas. Devant le peuple, sur scène, publiquement… un ministre et un président déroulent l’impure aux yeux du monde ? Les 14 milliards sont escamotés par le candidat, ancien président ou la dame a mis des mensonge dans sa robe de « Nganga »

Avec ce couple, rajouté d’Anissi et Fazul, les Comores sont loin de se libérer de labyrinthe dans laquelle elles se trouvent. Le discours de l’homme qui a fait dix ans de pouvoir, discours creux sans proposition ni orientation, mais uniquement une comédie et quelques réquisitoires…  » je suis beau, ils ont arrachés des photos, banderoles, ainsi que d’autres mots rebattus. Si par malheur ce candidat est élu des Comores, le pays va ressembler à ce discours, donc sans orientation ni espoir. Mgu naripuwe nizo.

Said Yassine Said Ahmed / fb

La Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*