Le gouvernement des Comores dément tout accord avec Boulle Mining Group

 

Le gouvernement des Comores a publié une déclaration qui dément tout accord d’exploration ou de production de pétrole dans ses eaux territoriales qui aurait été signé avec la compagnie luxembourgeoise Boulle Mining Group.

« En référence au communiqué de presse du groupe minier Boulle, en date du 6 juin 2012, diffusé par Marketwire et intitulé « Mozambique Channel Discovery Limited: Notice Concerning Comoros Oil and Gas Exploration and Technical Assistance Agreement », le gouvernement des Comores dément toute prétention de Boulle Mining Group ou de ses filiales à détenir un accord avec le gouvernement concernant un exploration pétrolière et gazière ou de l’assistance technique » ont annoncé les autorités comoriennes.

Depuis la signature de son premier accord de licence exclusive avec Bahari Resources Ltd, le gouvernement des Comores « continue de mener des négociations avec d’autres compagnies pétrolières pour les superficies complémentaires et invite les parties intéressées à demander des licences auprès du vice-président et ministère chargé de la Production, de l’Environnement, de l’Energie et de l’Industrie, la seule autorité mandatée à cet égard. »

 

Information parue le 12 juillet 2012, sur le site officiel de la Présidence

Le Président de la République a reçu Boulle Mining Group qui envisage d’effectuer des études de recherche de gaz et de pétrole off-shore aux Comores.

407 Comores dementi

 

Le Président de la République, Son Excellence Dr IKILILOU Dhoinine, a reçu ce mercredi 4 juillet 2012, en présence du Vice-président en charge des infrastructures et celui en charge des Finances, une délégation de la Société Boulle Mining Group, conduite par son Administrateur Directeur, M. Jean Reymond Boulle et accompagné de M.M. Mark Collins et Wayne Malouf, tous deux administrateurs de la société.

Ce Groupe qui est en négociation avec les autorités comoriennes pour l’obtention d’un agrément leur permettant d’effectuer des études de recherche de gaz et de pétrole off-shore ;

Des études générales ont par ailleurs été entamées depuis environ un an par la Société GX Technology, dans le cadre d’un contrat de prospection, mais n’ont concerné qu’une petite partie des eaux territoriales du pays. Cette fois-ci, le Groupe compte approfondir ces études et les étendre au reste du territoire.

Au cours des entretiens, le Chef de l’Etat a émis le souhait de voir la poursuite de ces recherches commencer au plus tôt.

M. Jean Reymond Boulle a pour sa part estimé que compte tenu de la présence d’importantes quantités de gaz dans les pays voisins, il y a fortes probabilités d’en trouver également aux Comores.

Actionnaire principal du Groupe OMNICAN & Products et détenteur de 40 % de l’énergie consommée à l’île Maurice, la Société Boulle Mining Group, qui a son siège au Luxembourg, gère par ailleurs la plus grande propriété sucrière de Maurice.

 

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*