En ce moment

Le gouvernement lance des chantiers dans les quartiers Djomani et Zilimadjou

Près d’un demi-kilomètre du tronçon, allant du rond-point Karthala au site Mavuna (ancienne Comores-Import), sera réhabilité par l’entreprise Global Gft, pour un montant de 38 millions de francs comoriens, dans une durée d’une semaine.

 

Le ministre des Finances, du Budget et du Secteur bancaire, Saïd Ali Chayhane, et son homologue de l’Intérieur, de la décentralisation et de l’administration territoriale, Mohamed Daoudou, ont assisté, samedi 11 janvier, au lancement du chantier de la réhabilitation du tronçon de la route d’accès à la Mini-zone industrielle Mavuna, allant du rond-point Karthala au site de l’ancienne societé Comores-Import, au sud de la capitale.
Ces travaux font suite au programme engagé par le gouvernement dans le cadre de réhabilitation des voiries de la capitale et le désenclavement des plus grandes villes du pays. Le ministre des Finances a rappelé qu’après l’achèvement des travaux de réhabilitation des voiries du nord de la capitale, les travaux sont actuellement concentrés au sud, pour poursuivre la dynamique engagée.


Selon lui, la société Global Gft vient de soumettre une nouvelle solution pour la réfection des routes qui sera à la fois moins chère, mais également performante avec une durée courte d’exécution. Et pour un essaie, ils ont signé le premier contrat à hauteur de 38 millions de francs comoriens, pour que la société fasse ses preuves, pour constater la réalité de la nouvelle solution avant d’engager un autre contrat. Il a précisé que la société s’est engagée à réhabiliter ce tronçon dans une durée ne dépassant pas les sept jours, soit une semaine. «Et normalement, le mercredi prochain, la route devait être prête et praticable, selon leur engagement», précise-t-il.
L’administrateur du Fonds routier, Salim Bourhane, a soutenu que la solution Gft est originale. Elle vient de l’Australie et est jugée efficace après plusieurs essais réalisés dans plusieurs pays. Cette solution, selon lui, accorde une espérance de vie longue et jugée adaptée à l’environnement. Il s’agit d’un terrassement avec un mélange de la solution Gft et de la terre, pour obtenir de la terre solide capable de durer plusieurs années. «Et le travail se fait dans une courte durée, qui permet à la route d’être praticable au lendemain de la réalisation des travaux», soutient-t-il.


Le ministre de l’Intérieur a fait savoir que ces travaux concernent plusieurs axes routiers de la capitale. Selon lui, si lla prestation est jugée performante, l’entreprise sera engagée pour les travaux de réhabilitation de la voirie de Zilimadjuu jusqu’au palais du peuple et à l’entrée de l’école Fundi Abdoulhamid, celle de Madjadjuu et celle du logement du défunt Fundi Djelani vers le quartier Djomani et Madjadjuu. Les travaux se poursuivront dans le quartier Bacha jusqu’au quartier Mdjivurize et à l’entrée d’Asgarali. Au nord de Moroni, les travaux seront concentrés dans le quartier Mahadi vers Hadudja jusqu’à l’école Imani.n

Ali Abdou / Alwatwan

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*