Le gouvernement veut un accompagnement des médias dans son processus de développement

L’hôtel Itsandra était l’hôte d’un atelier de réflexion sur le rôle de médias présidé par le secrétaire d’État  Idaroussi Hamadi. Il s’agissait d’une réunion d’échange afin de voir comment les médias Comoriens peuvent apporter une valeur ajoutée au processus de développement lancé par le gouvernement d’Azali.

Les professionnels de l’audio-visuel et de la presse ont répondu massivement à cet appel et  le secrétaire d’État en a profité pour décliner la politique communicative du gouvernement et de définir les relations entre l’État et les médias. « Il n’y a pas de mésentente entre le gouvernement et le monde des médias Comores. Au contraire, nous devons unir toutes nos forces et viser une même direction afin de rendre possible  le développement du pays ».

Les journalistes demandent en retour que les politiques mettent les moyens pour que les journalistes puissent travailler convenablement. Le directeur du journal Alwatwan, Ahmed Ali Amir a estimé de sa part que « la mission des journalistes est d’informer tout en différenciant l’information du propagande ».

A.Athoumane, Comores infos

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*