Le Gouverneur de Ngazidja, la ide el fitr et le BAC 2012

Le Gouverneur de l’ile autonome de Ngazidja, Mouigni Baraka Said Soilihi
A l’occasion de la fête de l’Aid El-fitre célébrée, ce dimanche 19 aout, le Gouverneur de l’ile autonome de Ngazidja, Mouigni Baraka Said Soilihi, s’est adressé à la population au nom du président de la République, qui se trouvait à Mohéli.

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

Au cours de la cérémonie officielle qui a eu lieu au palais de Mrodjou, le Gouverneur de l’ile autonome de Ngazidja, a prononcé un discours au cours duquel il est revenu sur l’actualité du moment notamment les résultats du baccalauréat 2012. Mais surprise, alors que le commissaire en charge de l’ education de l’ ile qu’il a nommés, est en détention préventive, et que les résultats du baccalauréat sont plus que catastrophiques, le Gouverneur se contente d’affirmer que la justice doit suivre son cours et qu’il se prononcera lorsque le dossier sera bouclé par le Parquet.

Aucune analyse sur la crise du système éducatif comorien avec un taux d’échec de près de 95 % aux épreuves du 1er groupe du baccalauréat et la corruption qui gangrène l’administration comorienne. Il n’a annoncé aucune mesure pour améliorer le système éducatif.

Peut-être, le Gouverneur, qui vient de rentrer ce vendredi 17 aout de la Mecque en compagnie du Président de l’Union après avoir effectué l’Umra, ne s’est pas encore imprégné de ce dossier du baccalauréat 2012 qui a traumatisé et les élèves leurs parents et le pays. Peut-être pas nos gouvernants.

Gouverner c’est prévoir.

Comoresdroit

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*