« Le Japon est disposé à accompagner les Comores… »

L’Ambassadeur du Japon SEM Ichiro Ogasawara a été reçu par le Président de la République ce jeudi au Palais Présidentiel de Beit Salam. Le diplomate nippon a saisi l’occasion de la venue à Moroni pour la signature  de la convention annuelle du don japonais de riz pour demander une audience au Président Azali. Il est venu d’abord adresser ses félicitations pour l’inauguration de la centrale de Voidjou, sur fonds propres, qui est un pas important pour le véritable développement économique des Comores, a dit l’Ambassadeur. Il a également salué les reformes initiées dans la révision de la stratégie accélérée.

Le Japon est disposé à accompagner les Comores et tout comme nous l’avons fait dans les centres  de santé, les écoles, notamment, nous sommes prêts à apporter notre concours dans plusieurs domaines liés à l’émergence des Comores et dès ce mois de mars nous lancerons le projet du traitement des déchets ménagers.

Le Président de la République a remercié l’accompagnement de l’Empire du Japon depuis 1979. Il souhaite que les relations de coopération entre nos 2 pays soient renforcées comme il a eu à en discuter avec le Premier Ministre Shinzo ABE, notamment lors de la TICAD à Nairobi. Cette coopération a été tellement forte, qu’elle a donnée naissance à un nouveau mot dans le vocabulaire usuel de notre pays : JAPAWA. Le Chef de L’État a demandé à l’Ambassadeur que le Japon soit l’avocat des Comores en Asie dans le plaidoyer pour l’investissement privé étranger, et l’émergence 2030 en Union des Comores.

Nous avons besoin de l’expertise de l’Empire du Soleil Levant dans plusieurs domaines notamment dans les énergies renouvelables, les liaisons maritimes inter iles, la pêche et la sécurité maritime, a conclu le Président de la République Azali Assoumani.

Beit Salam

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*