En ce moment

Le juge qui a libéré le violeur de la fillette de 12 ans est nommé président de la cour d’appel

Le juge qui a libéré le violeur de 12 ans à Tsidje est nommé président de la cour d’appel. Horrible! Omar Ben Ali, qui avait le fauteuil de la cour d’appel par intérim depuis les mois derniers, est récompensé de sa loyauté par le chef de l’État Azali Assoumani.

Le peuple comorien se rendra compte que les déclarations d’Azali Assoumani sur les violences faites aux enfants et aux femmes n’étaient que du pipo. Il ne veut pas mettre fin aux violences que subissent les mineurs.

La Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*