Le mérite du jour du ‘id et du jour qui le suit

Le mérite du jour du ‘id et du jour qui le suit

D’après Abdallah Ibn Qourt (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: «Certes le plus grand jour auprès d’Allah est le jour du sacrifice puis le jour du qar (*)».
(Rapporté par Abou Daoud dans ses Sounan n°1765 et authentifié par Cheikh Albani dans sa correction de Sounan Abi Daoud)

(*) Le jour du qar est le 11ème jour de Dhoul Hijja, soit le lendemain du ‘id.


عن عبدالله بن قرط رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه و سلم : إن أعظم الأيام عند الله تبارك وتعالى يوم النحر ثم يوم القر
(
رواه أبو داود في سننه رقم ١٧٦٥ و صححه الشيخ الألباني في تحقيق سنن أبي اود)

L’interdiction de jeûner le jour du ‘id et les jours du tashriq

D’après Anas Ibn Malik (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a interdit de jeûner 6 jours dans l’année: les 3 jours du tachriq, le jour du fitr, le jour du sacrifice (*) et le jour du vendredi en le spécifiant par rapport aux autres jours.
(Rapporté par Tayalisi et authentifié par Cheikh Albani dans la Silsila Sahiha n°2398)

(*) Les jours du tachriq sont les 3 jours qui suivent le ‘id soit le 11, le 12 et le 13 du mois de Dhoul Hijja.
Le jour du fitr est le jour du ‘id de la rupture du jeûne de ramadan.


عن أنس بن مالك رضي الله عنه أن النبي صلى الله عليه و سلم نهى عن صوم ستة أيام من السنة : ثلاثة أيام التشريق ، و يوم الفطر ، و يوم الأضحى ، و يوم الجمعة مختصة من الأيام
(
رواه الطيالسي و صححه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ٢٣٩٨)

Le fait de faire le ghousl avant la prière

D’après Zadhan, un homme a interrogé Ali Ibn Abi Talib (qu’Allah l’agrée) à propos du ghousl. Il lui a dit: Laves toi tous les jours si tu veux (*). L’homme a dit: Non, le lavage qui est le ghousl? Ali Ibn Abi Talib (qu’Allah l’agrée) a dit: « Le jour du vendredi, le jour de ‘Arafat, le jour du sacrifice et le jour du fitr ».
(Rapporté par Al Bayhaqi dans Sounan Al Koubra n°6124 et authentifié par Cheikh Albani dans Irwa Al Ghalil vol 1 p 176)

(*) C’est à dire que Ali (qu’Allah l’agrée) a au départ compris que l’homme l’interrogeait sur le fait de prendre une douche.


عن زاذان قال : سأل رجل علي بن أبي طالب رضي الله عنه عن الغسل؟ قال : اغتسل كل يوم إن شئت.
قال : لا ، الغسل الذي هو الغسل
قال علي بن أبي طالب رضي الله عنه : يوم الجمعة ، يوم عرفة ، يوم النحر و يوم الفطر
(
رواه البيهقي في السنن الكبرى رقم ٦١٢٤ و صححه الشيخ الألباني في إرواء الغليل ج ١ ص ١٧٦)

Le fait de mettre un bel habit islamique, d’utiliser le siwak et de se parfumer (pour les hommes)

D’après Ibn Omar (qu’Allah les agrée), Omar (qu’Allah l’agrée) a trouvé au marché une tunique de brocart qu’il a apporté au Messager d’Allah (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) et il a dit: Ô Messager d’Allah! Achète cette tunique avec laquelle tu pourras t’embellir pour le ‘Id et lorsque tu reçois des délégations…
(Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°948 et Mouslim dans son Sahih n°2068)


عن بن عمر رضي الله عنهما وجد عمر رضي الله عنه حلة من إستبرق تباع في السوق فأخذها فأتى بها رسول الله صلى الله عليه وسلم فقال: يا رسول الله ابتع هذه فتجمل بها للعيد والوفود
(
رواه البخاري في صحيحه رقم ٩٤٨ و مسلم في صحيحه رقم ٢٠٦٨)

D’après Nafi’, Abdallah Ibn Omar (qu’Allah les agrée) portait ses plus beaux vêtements lors des deux ‘Id.
(Rapporté par Al Bayhaqi dans Sounan Al Koubra n°6143 et authentifié par l’imam Ibn Hajar dans Fath Al Bari 2/439)


عن نافع أن عبد الله بن عمر رضي الله عنهما كان يلبس في العدين أحسن ثيابه
(
رواه البيهقي في السنن الكبرى رقم ٦١٤٣ و صححه الحافظ بن حجر في فتح الباري ٢/٤٣٩)

L’imam Ibn Rajab Al Hanbali (mort en 795) a dit dans Fath Al Bari Charh Sahih Al Boukhari vol 8 p 420: « Le fait de s’embellir pour le ‘Id comprend à la fois celui qui sort pour la prière, celui qui reste chez lui, même les femmes et les enfants ».

Il a également dit à la page 418: « Il est également préférable de se parfumer et d’utiliser le siwak pour les deux ‘id ».

Le fait de ne pas manger le jour du ‘id jusqu’à ce que l’on mange de la bête que l’on a sacrifié si cela est possible.

D’après Bourayda (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) ne sortait pas le jour du fitr avant d’avoir mangé et il ne mangeait pas le jour du sacrifice jusqu’à ce qu’il revienne et alors il mangeait de sa odhiya.
(Rapporté par Ahmed dans son Mousnad n°22984 et authentifié par l’imam Nawawi dans Al Majmou’ vol 5 p 5 et par Cheikh Shouayb Arnaout dans sa correction du Mousnad de l’imam Ahmed)


عن بريدة رضي الله عنه كان النبي صلى الله عليه وسلم لا يغدو يوم الفطر حتى يأكل و لا يأكل يوم الأضحى حتى يرجع فيأكل من أضحيته
(
رواه أحمد في مسنده رقم ٢٢٩٨٤ و حسنه الإمام النووي في المجموع ج ٥ ص ٥ و الشيخ شعيب الأرناؤوط في تحقيق المسند)

Les hommes comme les femmes (qu’elles soient en menstrues ou non) doivent se rendre au mousalla mais celle qui a ses menstrues ne fera pas la prière.

D’après Oum ‘Atiya (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) nous ordonnait de faire sortir pour le fitr et le adha: les jeunes filles, les femmes en menstrue et les jeunes vierges mais les femmes en menstrue s’écartaient de la prière et assistaient au bien et aux invocations des musulmans.
(Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°324 et Mouslim dans son Sahih n°890))


عن أم عطية رضي الله عنها قالت : أمرنا رسول الله صلى الله عليه وسلم أن نخرجهن في الفطر والأضحى العواتق والحيض وذوات الخدور فأما الحيض فيعتزلن الصلاة ويشهدن الخير ودعوة المسلمين
(
رواه البخاري في صحيحه رقم ٣٢٤ و مسلم في صحيحه رقم ٨٩٠)

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*