En ce moment

Le ministère de l’intérieur veut truquer les élections du bureau du syndicat national des journalistes

Que fait le chauffeur du ministre de l’intérieur au bureau de vote de Moroni ?

Je viens d’apprendre qu’un de mes concurrents au poste de président a mis à contribution ses amis de l’Intérieur. Le chauffeur du ministre, un policier, s’était rendu il y a quelques minutes au bureau de vote de Moroni avec un minibus. Selon un membre du bureau, ce policier en tenue civile avait demandé à voter. En vain.

La pression exercée sur les journalistes des médias publics et la navette mise à leur disposition, ne suffisent-elles pas ?

PS: Se déroulent ce lundi les élections du bureau du syndicat national des journalistes aux Comores

Toufeyli Maecha

Titre Comores infos

La Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*