En ce moment

Le ministère de l’éducation refuse la grève des enseignants et s’adresse au syndicat

Objet : Refus du « mot d’ordre de Grève »

Monsieur le Secrétaire Général,
Nous accusons réception de votre courrier en date du samedi 04 janvier 2020, à 15h 30, relatif au « Mot d’ordre de grève » que le Syndicat prévoit de déclencher à partir du 6 janvier 2020.
Aussi avons-nous appris avec regret cette décision d’entrer en grève sans préavis et « d’annuler » de manière unilatérale le protocole d’accord du 02 décembre 2019 signé entre le Ministère de l’Education nationale, l’Université Des Comores et le Syndicat National des Enseignants de l’Université des Comores (SNEUC) pour un motif qui ne figure pas parmi les quatre points dudit protocole.
Pour cela, nous vous rappelons que le Gouvernement à travers le ministère de l’éducation nationale n’a pas failli à ses engagements vis-à-vis dudit protocole et que le point restant à débloquer relève aussi de votre responsabilité et concerne la pérennisation du fonctionnement de l’université étant entendu que l’autre point, relatif à la désignation des chefs des composantes ne pourrait intervenir en fin de semestre pour ne pas perturber le bon déroulement de la scolarité de nos étudiants.

De ce fait, le gouvernement s’en tient toujours au protocole d’accord en date du 02 décembre 2019 et par conséquent, nous n’agréons pas votre « mot d’ordre de grève
» et continuons à considérer que le calendrier universitaire se poursuit normalement, ce dont nous demandons à l’administration centrale de l’université des Comores d’en être le garant.

Par ailleurs et pour une prochaine correspondance, nous vous demandons de vous adresser directement à l’administration centrale de l’UDC qui est votre autorité hiérarchique directe et si besoin, nous en faire copie.
Je vous prie d’agréer, Monsieur le Secrétaire Général, l’expre sion de mes sentiments distingués

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*