Le ministre de l’intérieur attaque le colonel Campagnard

La candidature à la présidentielle de Mohamed Soilihi commence sérieusement à déranger le pouvoir en place. Le colonel Campagnard est devenu la cible des attaques. Après Houmedi Msaidié c’est au tour du ministre de l’intérieur Mohamed Daoud alias Kiki de s’en prendre à Campagnard.

« Comment une personne qui n’a pas su et/ou pu gérer les ordures peut-il convoiter la présidence d’un pays », se demande Mohamed Daoudou, Ministre de l’Intérieur, de l’Information en Charge des Elections et ancien maire de Moroni.

Le ministre de l’intérieur oublie qu’il était maire de la capitale et n’a pas trouvé de solution pour le problème des ordures ménagères à la capitale.

Le contrat reliant la mairie de Moroni et la société de ramassage des déchets de Campagnard a été suspendu par la mairie il y’a 3 jours.

2 commentaires sur Le ministre de l’intérieur attaque le colonel Campagnard

  1. Petit docker, il y a des clauses dans un contrat. Il y aura et en aura si les maires comme vous ne respectent les clauses. Un bon matin, on rompt le contrat parce que Campagnard devient démocratiquement le successeur du putschiste. Qui est incapable? Campagnard a combattu les mercenaires pendant que votre roi se cachait. Campagnard a ouvert une entreprise, emplois, taxes, carburant, impôts. Et vous ancien douanier et votre chef?

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*