Le ministre de l’intérieur recommande le respect de la nature du séjour des étrangers aux Comores

wpid-screenshot_2016-01-17-11-24-23-1.png

Le petit commerce « libre » pratiqué par les étrangers dans les principaux marchés de la Capitale n’arrange pas les nationaux en matière de rentabilité. Un phénomène croissant, raison pour laquelle, les vendeuses des deux marchés de la Capitale : (Volovolo et Dubai-Grimaldy) ont exprimé leur inquiétude, ce samedi 16, auprès du Ministre de l’Intérieur.

image

Il s’avère que ce même dossier est en cours de traitement au Ministère. Aussitôt informé de l’ordre du jour, le Ministre a jugé nécessaire d’inviter à cette rencontre importante, le Directeur Général de la sécurité du territoire et le Responsable du service des étrangers. En somme, les deux principaux responsables en charge du service d’immigration/migration.

Mme Mzouhale (volovolo), au nom de cette forte délégation a plaidé auprès des Autorités compétentes la mise en place des mesures nécessaires susceptibles de leur donner la bouffée d’oxygène tant attendue. Et d’ajouter qu’elle est consciente des relations fraternelles et diplomatiques que le pays entretient avec la Tanzanie et Madagascar.
Cependant, a-t-elle conclu, l’octroi d’un visa commercial ne se donne pas facilement dans les autres pays.

De son côté, le Ministre a salué la démarche de la délégation, et l’analyse pertinente quant aux relations qui lient notre pays aux autres. Le Ministre, Houmed Msaidié a recommandé immédiatement au Directeur Général de la police et aux services concernés d’accélérer le traitement de ce dossier d’immigration (nature du visa) , en vue d’apporter des solutions dans les plus brefs délais. Il a par ailleurs annoncé son départ en congés en assurant qu’il a confiance à ces collaborateurs compétents.

Ministère de l’intérieur

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*