Le ministre et les matelas

Peu après notre rentrée en 6 eme au Lycée de Moroni, les autorités de l’époque ont décidé de transférer au tout nouveau college de Mitsamiouli l’ensemble des élèves issus des régions nord de Ngazidja. 
Pour parer au plus pressé, l’Etat avait  loué une villa privée au nord de la ville pour accueillir les élèves internes  juste le temps  de trouver une propriété en vente ( Il  achètera le gîte touristique Beauregard appartenant à Mikidache Abdourahim pour en faire l’internat).
En attendant, il fallait aménager dans la villa privée citée. On venait de débarquer , il n y avait pas de meubles… Le soleil s’est couché et on savait toujours pas comment on allait dormir. 

C’est là qu’il s’est passé quelque chose d’inattendu.  Le  ministre de l’Education  Ali Mirgahane  en personne est venu nous  apporter nos 32 matelas flambants neufs. Lui-même! 

Les ados qu’on était lui ont  crié dessus pour le retard. « Comment se fait -il que vous n’avez même pas été fichu de nous apporter vos matelas minables pendant  la journée ? » .

C’est des années plus tard que j’ai compris la chance d’avoir eu un responsable consciencieux comme ministre de l’Education. 

Les gosses qui ne vont pas à l’école depuis le début de l’année scolaire  faute de maître dans l’indifference totale du ministre  wadjo handza weka Ali Mirghane waziri.

Ali Moidjié 

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*