Le président Ikililou a rencontré les étudiants Comoriens en Inde

12188692_10153674235589110_546880063_n

 

Le 12048708_10153674229759110_1760002586_n 12181753_10153674234439110_232876261_n 12181978_10153674237814110_1279854013_n 12182144_10153674233259110_1711063518_n 12182293_10153674231414110_1242893290_n 12188361_10153674235359110_57655613_n 12188425_10153674237544110_553106038_n 12188546_10153674236049110_975071519_n 12188588_10153674229554110_824668394_n 12188604_10153674236614110_1677349786_n 12188692_10153674235589110_546880063_n 12188743_10153674238099110_437084365_n 12201009_10153674235069110_1728792719_n 12201040_10153674230609110_1602759070_n 12202049_10153674229299110_740583456_n 12202051_10153674238409110_1842100788_n 12202056_10153674228814110_1683904581_n 12202169_10153674236344110_1572122984_n 12204512_10153674236964110_495073840_n 12204585_10153674233889110_1312383576_nPrésident de la République, le Dr IKILILOU DHOININE et son ministre des relations extérieures Dr Abdoulkarim MOHAMED ont profité de leur séjour en Inde pour rencontrer les étudiants comoriens résidents au pays de Mahatma Gandhi.

C’était en marge du sommet de l’Inde-Afrique que la communauté estudiantine comorienne en partenariat avec le consul des Comores en Inde M. GANJU a rencontré le Dr Iki. « Nous sommes satisfaits de l’entretien que le président de la République et le chef de la Diplomatie comorienne nous ont accordé « , a déclaré à la sortie l’étudiant Ali Ben Ali Youssouf. Ces étudiants ont profité pour exposé à ces autorités, les difficultés dont ils font face tous les jours. Ils rencontrent des difficultés pour accéder aux universités Indiennes. Viens ensuite le casse-tête du renouvellement du visa. « Pour renouveler le titre de séjour, on nous a imposé une démarche très longue et des conditions parfois impossible à remplir », se plaint cet étudiant.

En réponse aux doléances des étudiants, le ministre d’affaires étrangères dit avoir « pris note » et il tient à rassurer les étudiants que le gouvernement fera de son pouvoir pour alléger les démarches de renouvellent des titres de séjour en Inde.  »Bientôt, nous allons redoubler les efforts entre nous et les autorités indiennes afin qu’une solution soit trouvée dans un meilleurs délais », a déclaré Dr Abdoulakrim.

De son coté, le chef de l’État a montré son engagement à oeuvrer pour la réussite et le renforcement de relations entre Moroni et Delhi. Il a aussi rappelé que « les deux pays entretiennent des relations amicales mais c’est maintenant qu’on a accéléré le protocole d’accord et de coopération dans plusieurs domaines, tel que l’éducation, la pêche, et l’agriculture ainsi que dans les domaines hnologiques ».

Il faut rappeler que tous les étudiants résidant dans les quatre coins de l’Inde étaient tous réunis à Delhi pour préparer cet accueil. Une rencontre qui a pu avoir lieu grâce au consul des Comores en Inde. Il a pris en charge tous les étudiants comoriens durant leur séjour dans la capitale indienne. C’est pourquoi Ali Ben Ali Youssouf tient à saluer « les efforts inlassables » fournis par le consul de Comores en Inde SEM Ganju ». Avant le départ du président et sa délégation, GANJU a organisé deux dîners: un pour les étudiants à la chancellerie et puis l’après-midi dans son domicile pour accueillir en grand pompe le Chef de l’État et sa délégation en présence des membres du corps diplomatique en poste à Delhi.

Mohamed Abdou Hassani (ORTEGA)

 

2 commentaires sur Le président Ikililou a rencontré les étudiants Comoriens en Inde

  1. La situation actuelle de notre pays m’oblige entant que citoyen comorien soucieux de mon pays d’écrire cet article. Bientot les comoriens seront appelés pour choisir un nouveau président.Mes chers compatriotes l’avenir de notre pays est dans nos mains.Ce pays souffre depuis 40 ans.40 ans de misére et de souffrance. Il est temps de mettre fin à cette politique aveugle. Mes chers amis , notre pays marche à quatre pattes comme un enfant de 2 ans. On vit sans électricité ni eau, ni route, pas des hopieaux pour nous soigner. L’état actuel de notre hopital de référence « El marouf » est déplorable , peuple comorien levez vous que ce que vous attendez? Il est temps de mettre fin à la corruption qui est la source de nos malheures. 2016 on a pas le droit à l’érreure . Nos autorités sont la pour remplir leur poche. j’appelle le peuple comorien à se reveiller et à se débarasser de ces voleurs hors paire. Nous voulons un changement car personne ne viendra au ciel pour venir changer ce pays. Trop c’est trop , on est fatigué à cette politique aveugle organisé pas nos autorités. Peul comorien , le changement d’un pays se fait par le changement des hommes mais pas pour faire revenir les memes hommes qui ont déjà plongé ce pays dans le chaos. Nous voulons des sang neuf . C’est fini les mensonges mes chers compatriotes.peuple comorien , reveillez vous et osez le changement.

  2. les consequences d une mauvaise radaction devront etre endossees par le peuple ou une personne en l occurence moi abdel nasser.je departage largement cette idee de publier cet article surtout a la conviction de cette gratitude pour le 2 diners que mr sem ganju a organise a new delhi,vu que le chef de l etat comorien et sa delegation ont fait l objet ca doit pas y etre solonelle.et c n est pas forcement que tout le monde sache si le president de la republique a manger ou non.parilleurs pour les etudiants c est tolerable

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*