Le procureur général Sako accusé de corruption

Mohamed Ousseine à gauche, Sako à droite
Mohamed Ousseine à gauche, Sako à droite

L’ancien procureur de la république, Mohamed Ousseine, a accusé le procureur général, Mahamoud Soilihi alias Sako,  d’être corrompu. C’est après la passation de service avec  Maoulida Djoubeir que l’ancien procureur a donné une conférence de presse pendant laquelle il a certifié que Sako a commis plusieurs actes de corruption de la justice comorienne.

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

En effet, Mohamed Ousseine a déclaré que le procureur Sako est à la tête d’un réseau bien organisé au sein de l’appareil judiciaire, qu’il a souvent arrêté plusieurs procédures judiciaires  en échange de quelques billets de banque. Voilà ce qui explique une justice pour les pauvres et une autre pour les riches qui aboutit souvent en abandon des charges.

Selon l’ancien procureur, « si SAKO reste le procureur général, la justice comorienne ne fonctionnera jamais! » a-t-il souligné et il a certifié détenir toutes les preuves matérielles qui montrent que Sako est corrompu.

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*