L’émergence nécessite une politique de moyen terme

Le développement d’un pays ne se décrète pas.il est le fruit d’une révolution culturelle.cependant, toute émergence doit systématiquement s’accompagner un enseignement de qualité. les Comores doit impérativement mettre le doigt là où ça fait mal, l’éducation.ce ministère de l’éducation nationale et de l’enseignement se trouve dans une décomposition avancée.

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

D’abord, il faut absolument réfléchir sur la qualité de l’enseignement. Ensuite, nous parlerons d’une émergence.

Depuis des décennies, notre système scolaire se trouve dans un état lamentable.d’abord, la qualité de l’enseignement doit être revue. Car, le monde change, les mentalités évoluent aussi. D’autant plus que le fameux concept d’émergence est privée de sens à partir du moment où l’éducation est de piètre qualité. En effet, là où l’enseignement est dynamique et brillant, le développement suit automatiquement. Mais, cela demande des sacrifices et d’investissement. Aujourd’hui les pays comme la Chine, la Taïwan et la Corée du Sud sont en pointe en matière de développement. Cela, explique l’importance d’investir dans l’éducation nationale.

Ensuite,L’émergence ça se prépare. Car, ce n’est pas une loi qui encadre le développement, mais plutôt des investissements de moyen et long terme.
Effectivement, on peut utiliser la loi pour préserver les deniers publics contre les charlatans. Notamment, les voleurs.

Bref, si vous voulez rendre les Comores émergent, il faudrait une éducation digne.

Imani

A voir aussi:

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*