L’équipe de Soefo se montre « confiant quant à l’issue du scrutin »

Dans un entretien avec Al-watwan, le responsable de la communication du candidat au gouvernorat de Ngazidja, Aboudou Soefo, appelle les électeurs à se rendre massivement dans les urnes parce que «nous avons demandé que le vote commence à 7 h du matin pour prendre fin à 16 h». Alhousseine Said Ali affiche sa confiance en la victoire de son candidat «au regard de la réussite de notre campagne de proximité. Nous avons mis les pieds dans toutes les localités de Ngazidja. La population se montre inquiète quant à la volonté de certains de confisquer leur choix mais nous tenons à les rassurer. Nous avons confiance en notre pays et les institutions prendront leurs responsabilités».

À cinq jours de la tenue du second tour de l’élection du gouverneur de Ngazidja qui verra le candidat Aboudou Soefo et la candidate, Mhoudini Sitti Farouata croiser le fer, le responsable de la communication du candidat cité en premier est revenu pour Al-watwan sur le déroulement et la campagne et se projette sur le jour du scrutin ainsi que les résultats attendus. «Nous sommes dans une phase qui consiste à rassurer la population qui affiche une certaine crainte (…) . Nous avons sillonné toutes les localités de Ngazidja lors du premier tour et maintenant on continue tout en recevant de nombreuses délégations dans notre quartier général. Les électeurs se montrent satisfaits de notre méthode de campagne qui s’est basée sur la proximité et loin des meetings dans les hôtels. L’objectif n’est autre que de prendre les doléances et connaitre les réalités quotidiennes de la population de Ngazidja», expliquera Alhousseine Said Ali avant de préciser que «nous menons une campagne intense, preuve en est que 60% de nos localités ne sont pas visitées par notre adversaire».

Le responsable de la communication pense que son candidat aurait dû l’emporter dès le premier tour mais il promet de continuer le chemin «pour ne pas donner satisfaction à ceux qui voudraient que l’on abandonne. Nous sommes convaincus que nous aurons la victoire». «Les électeurs doivent aller voter massivement, c’est une des solutions idoines pour sécuriser le vote et la volonté des Comores. Nous croyons à notre pays et sommes convaincus que les instances chargées des élections prendront leurs responsabilités. Le président Azali Assoumani et toutes les structures respecteront le choix des Comoriens qui sera porté sur notre candidat Aboudou Soefo. Nous tenons à regretter ceux qui tiennent des propos laissant entendre que le gouverneur sera notre adversaire qu’il pleuve, qu’il neige», ajoute notre interlocuteur.
Quant aux thèmes abordés lors de la campagne du second tour, l’équipe de campagne du candidat originaire de Ntsinimoishongo privilégie les appels à la paix et la nécessité pour les électeurs de se rendre dans les urnes. Pour la question de la sécurisation du vote, Alhousseine Said Ali explique que des mesures sont prises. «Nous avons tiré les leçons du premier tour. Nous avons donc planché sur la sécurisation. À titre d’exemple, nous avons demandé à avoir des représentants au niveau de la Ceni et on a eu satisfaction. Nous avons également demandé avec succès, que le vote commence à 7 h pour prendre fin à 16 h. Nous demandons par conséquent l’accompagnement des médias comme lors du premier tour afin d’informer la population en temps réel», a-t-il dit.

Mohamed Youssouf/ Alwatwan

1 commentaire sur L’équipe de Soefo se montre « confiant quant à l’issue du scrutin »

  1. Arrêter de prendre le peuple pour des imbéciles car il est très clair que Abdou soef fait partie du clan Azali raison pour laquelle il est passé au soi-disant deuxième tour et qu’il accepte d’y participer car aucun esprit doué d’intelligence accepterait de prendre part à une telle mascarade après ce qui s’est passé au premier tour sauf quelqu’un faisant partie du système en place

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*