Les agents aéroportuaires sensibilisés sur l’épidémie de la peste

Le ministère de la santé en partenariat avec l’Organisation Mondiale de la Santé ont entamé une campagne de sensibilisation sur l’épidémie de la peste sévissant ces derniers temps à Madagascar. Les agents aéroportuaires sont sensibilisés sur la prévention et le contrôle de l’infection.

Les Comores traversent une période de préparation pour faire face à un éventuel cas d’importation de peste compte tenu de la situation qui prévaut actuellement à Madagascar. Depuis la semaine dernière, des mesures ont été mises en place pour faire face à une éventuelle importation de la peste de la Grande île. Hier, des représentants du ministère de la santé et de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) se trouvaient à l’aéroport Moroni Prince Said Ibrahim pour sensibiliser les agents aéroportuaires.

« Nous avons 5 vols par semaine en provenance de Madagascar. Face à l’épidémie de la peste qui ravage cette île, nous devons être formés pour pouvoir assurer la sécurités de nos concitoyens », explique Abdallah Mohamed, le coordinateur de la sureté et sécurité aéroportuaire. Les agents de différents services ont été sensibilisés sur la prévention et le contrôle de l’infection. « Si par accident, un cas arrive chez nous, nous devons être mesure d’agir pour éviter tout risque de propagation dans l’île », poursuit-il. Une autre séance de sensibilisation est prévue ce jeudi au port de Moroni.

Les dernières informations dans la Grande île montrent que l’épidémie reste encore active sous plusieurs formes. Mais cette fois s’ajoute la forme pulmonaire qui n’a jamais existé au paravent dans la Grande île et fait actuellement des ravages. « Nous recensons 40 morts déjà depuis le début l’épidémie au mois d’aout jusqu’aujourd’hui », affirme le Dr Chamssoudine Mohamed. Compte tenu des liens de voisinage et du trafic aérien et maritime qui existent entre les deux pays, les responsables de la santé continuent de se préparer pour faire y face. « Un dispositif est déjà mis en place au niveau des ports et aéroports et nous allons continuer les campagnes de sensibilisation pour préparer le pays en cas d’importation de la peste », conclut-il.

Mohamed Youssouf/LGDC 

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*